1/4 du CM u17: Retour sur la victoire de l’Australie sur l’Argentine

Retour sur la victoire australienne, lors des 1/4 du CM u17 hier…

Hier, l’Australie a disposé de l’Argentine à l’issue d’une rencontre engagée entre deux équipes séduisantes. Le score final ne reflète pas forcément l’intensité d’une rencontre qui a un peu réveillé la tribune des journalistes… L’Argentine tient 30 minutes, avant d’exploser dans la dernière ligne droite, sur un 25-6 lié en partie à l’efficacité défensive des Australiens, dans le jeu tout-terrain.

Ne nous méprenons pas, cette équipe d’Argentine est une génération en devenir. Moins matures physiquement, les Sud-Américains ont quelques joueurs de talent en devenir. Plutôt une bonne nouvelle, avec la fin de l’ère Ginobili qui arrive.

Plus aboutis physiquement, et proposant un vrai basket, riche et complet, les Australiens montrent, si besoin était, la qualité de leur formation.

 

Les chiffres:

14-17 (fin 1er QT), 26-30 (MT), 53-53 (fin 3e), 78-59 (fin)

Les stats:

AUS: D. Exum (30 min, 23 pts, 3 rbds, 7 fp)

ARG: G. Deck (30 min, 19 pts, 6 rbds)

L’avis de Guillaume Quintard sur l’Australie:

« -Ils ont retourné la salle! Et l’Argentine.

Pas vraiment de « poste de jeu », pas de star, un passing game un peu à l’ancienne, du type hi-post offense, une défense 1/2/2 tout terrain assez classique mais avec un grand devant, et surtout une envie, une solidarité, une énergie à réveiller un vieux scout NBA bien blasé… L’Australie est séduisante.

Simmons ou Exum, deux espèces de 3 longs et déliés défendent devant, orientant la balle vers la ligne de touche, juste avant le milieu de terrain. Derrière, les 2 plus petits viennent trapper pour le coté balle et couvrir le poste haut, et la ligne de passe arrière/arrière. Au fond, les plus grands, ou les deux plus lourds (4 et 5 si il y en avait réellement) protègent le cercle et passent devant les post-up.. 1/2/2 des familles en somme. Oui mais voilà: que d’énergie, que de finesse, et résultat, que de balles volées!

Puisque les 2 joueurs les plus aptes à scorer défendent devant, ils sont aussi de suite sollicités pour finir les contre-attaques découlant de ces interceptions.. Fluides, puissants, malins, athlétiques, Simmons et Exum se régalent!

Si on les pousse sur jeu placé, les Aussies ne s’en laissent pas compter. Pour ceux d’entre nous qui se souviennent du grand Charly Aufray (Regretté ex coach de Golbey-Epinal et Besançon, entre autres), vous devez vous souvenir de cette hi post offense!? La balle est dans l’aile, vous avez de la place pour jouer les 1c1 base line. Ensuite, un jeu d’écran sur la ligne de lancer franc vous amène un joueur descendant vers le cercle avec soit un lay-up, soit un post-up. Vous ne trouvez rien de facile: swinguez la balle, et on recommence. Manifestement pour ce groupe de jeunes joueurs aux fondamentaux et aux 1c1 riches et variés, ça semble être une deuxième nature.

Lorsqu’un joueur de ce groupe prend un rebond, le banc applaudit, lorsqu’un ballon est volé ils « kiffent »! lorsque l’un d’entre eux prend un tir, c’est toute l’équipe qui shoote. Alors quand ils passent un 16/0 à l’Argentine dans le 4eme quart-temps des quarts de finale, ils sont tellement à l’unisson et heureux de jouer ensemble, qu’ils emportent la salle avec eux! »

Tags : , ,
Comments
Un peu de LNB, un peu d'Euroleague, beaucoup de bonheur...

Commentaires

Comments are closed.