28e journée de Pro B: L’essentiel et le superflu…

Boulazac s’écroule, Maurienne s’enflamme, Le Portel asthmatique, Fos explose: Une journée pleine d’action…

Denain 81-82 St Vallier

St Vallier s’impose sur le fil dans le nord, laisse Denain en zone de turbulences, et continue à rêver d’une fin de saison repoussée. Les Drômois ont cependant toujours deux matches de retard sur Lille (8e), donc ça n’est pas si simple. Denain reste englué avec Rouen et Le Portel dans une zone pas si éloignée que ça de Quimper (2 pts). Danger jusqu’au bout.

Ils ont taffé:

DEN: R. Rossiter (20 pts, 11 rbds), J. James (13 pts, 7 rbds, 7 fp); STV: D. Diarra (18 pts, 5 rbds), L. Prowell (18 pts, 5 rbds), K. Shiloh (10 pts, 8 rbds, 5 pds)

 

CCRB 90-69 Boulazac

Les Périgourdins bâchent leurs chances de montée directe en explosant au CCRB. Pris dans la tempête (24-14) dans le 2e quart, les joueurs de Sylvain Lautié sombrent totalement. Le terrain lâché sur le CSP à 6 journées de la fin semble quasi rédhibitoire. Le CCRB, de son côté, fait une fois de plus preuve de maîtrise, et s’annonce comme un sérieux candidat aux playoffs. 112 d’éval à 65, on a vu pire… Nikola Antic prouve semaine après semaine ses qualités de coach.

Ils ont taffé:

CCRB: N. Carter (16 pts, 5 rbds), B. Mullins (16 pts, 4 rbds, 7 pds), R. Mels (17 pts, 4 rbds, 4 pds), C. Daniels (12 pts, 12 rbds); BOU: D. Monroe (21 pts, 8 rbds), A. McKenzie (17 pts, 9 rbds, 2 pds)

 

Nantes 77-83 Boulogne

Nantes écrase Boulogne en première mi-temps. A 52-31 à la pause, la route semble dégagée. Boulogne fait feu de tout bois, et envoie même de la braise dans le 4e QT (27-9). L’Hermine a pourtant semblé plus efficace collectivement (23 pds à 9), même si le SOMB a moins gâché (8 bp à 15). Au final, Boulogne se cramponne à son siège, et Nantes est presque en vacances.

Ils ont taffé:

NAN: J. Fields (23 pts, 3 rbis, 4 pds, 9 fp); BOU: F. Raposo (20 pts, 9 rbds), J. Mathis (17 pts, 8 rbds)

 

Le Portel 68-76 Bourg

Débuts en fanfare d’Eric Girard avec sa nouvelle équipe, face à Bourg. Parfois devant au score, jamais trop distancés non plus, les Stellistes sont dominés au rebond (28-36) et ne profitent pas des approximations burgiennes (18 bp). Sans de Tsagarakis, Bourg trouve quand même des solutions extérieures, à l’image de Ferchaud (6/9 à 3 pts). 45-33 sur la 2e mi-temps, et Bourg espère encore. Le Portel est presque en vacances.

Ils ont taffé:

LEP: R. Taylor (15 pts, 6 rbds, 12 pds); BOU: O. Barro (18 pts, 8 rbds), C. Ferchaud (18 pts, 6/9 à 3pts)

 

Aix Maurienne 116-108 Bordeaux

Amis des nombres, des scores fleuves et des stats gonflées aux stéroïdes, ce match est pour vous: 45 mintes de jeu, 224 pts marqués, 132 d’éval à 116, 5 joueurs à plus de 20 d’éval. On a tout dit ou presque. Bordeaux tombe les armes à la main à Marlioz, après un combat épique, pas vraiment défensif. Grosse adresse des deux côtés (52.6% pour Aix, 62.7% pour Bordeaux), domination aixoise aux rebonds (39-25), et jeu cohérent (22 pas à 21 pour Aix). Au moins, les spectateurs en ont pour leur pognon. Aix prend place dans le top 4.

Ils ont taffé:

AIX: W. Brown (34 pts, 12 rbds), B. Osby (24 pts, 13 rbds); BOR: K. Cunningham (22 pts, 8 rbds), G. Darrigand (18 pts, 9 pds), J. Ford (21 pts)

 

Fos 66-83 Rouen

Rouen a des spasmes à Fos et bouge encore. Reste à savoir si Rouen a joué sur sa vraie valeur, ou si Fos a un coup de mou. Quoi qu’il en soit, les Normands s’imposent dans les grandes largeurs, et prennent un peu d’air. Cette défaite complique le plan de vol des sudeux, qui glissent en dehors du top 4, et comptent désormais un match et la différence individuelle de retard sur Aix Maurienne. Pour Rouen, rien à espérer ou presque, donc autant finir tranquillement.

Ils ont taffé:

FOS: S. Gay (17 pts, 6 rbds), R. Roby (18 pts); ROU: J. Siggers (25 pts)

 

Evreux 71-82 Limoges

Sans le savoir, le CSP a partiellement validé sa saison en s’imposant à Evreux. Contrôlant le match sans pour autant dominer, Limoges a attendu le 4e quart pour vraiment faire la différence (18-25). Le 3/20 à 3 pts d’Evreux est lourd de conséquences au final. La défaite de Boulazac ouvre la voie royale à Limoges, les playoffs s’éloignent (définitivement?) pour Evreux.

Ils ont taffé:

EVR: J. Wood (19 its, 11 rbds), D. Reed (23 its, 6 rbds, 3 pds); CSP: K. McAlarney (22 pts à 100%, 3 rbds, 5 pds), R. Desroses (16 pts, 6 rbds, 6 pds)

 

Antibes 73-57 Vichy

Vichy est en NM1, sauf repêchage de dernière minute. En perdant à Antibes, les Auvergnats ont hypothéqué toute chance de maintien sportif en Pro B. Au delà de ça? Pas grand chose. Les Antibois font le break dans le 2e QT (24-13), et gardent le contrôle jusqu’au bout. Laurent Sciarra a fait le maximum, mais pour la JAV, il faut que ça se termine.

Ils ont taffé:

ANT: J. Allen (17 pts, 7 rbds); VIC: On va dire E. Craven (14 pts), et encore…

 

Quimper 81-77 Lille

Moussa Camara est vraiment le héros de la semaine, à Lille. Son équipe perd à Quimper, sur un score impair, sans repères. Et en prolongation. Quimper jette ses dernières forces dans la bataille, et vendra chèrement sa peau. Ce succès à l’arrachée permet aux Bretons de quitter la dernière place, mais la situation est toujours compliquée. Lille est 8e avec 2 pts d’avance sur le 9e. L’impact du score final est donc relatif.

Ils ont taffé:

QUI: A. McCoy (26 pts, 9 rbds), P. Paelay (22 pts); LIL: M. Camara (running gag), S. Smith (18 pts, 10 rbds), S. Bradford (18 pts, 13 rbds)

 

 

  • Le paradoxe Monschau de la semaine: Denain perd aux points mais gagne à l’éval. En même temps, ça n’empêchera personne de dormir.
  • Double double de Chris Daniels du CCRB. Agacé par le défi, Chris Daniel de Charenton taffe en muscu.
  • Boulazac c’est un peu l’histoire sans fin.
  • On connait le côté chambreur de Tony Stanley, mais là ça doit quand même faire quelques semaines qu’il ne dit plus grand chose.
  • Le 2e paradoxe Monschau de la semaine: Nantes qui fait +10 à l’égal face au SOMB.
  • Content de voir Eric Girard, second actionnaire majoritaire chez Kleenex avec Jean-Luc Monschau, revenir aux affaires.
  • Ne pas jouer Aix Maurienne en plus de 80 pts… Ne pas jouer Aix Maurienne en plus de 80 pts… Ne pas jouer Aix Maurienne en plus de 80 pts… Ne pas jouer Aix Maurienne en plus de 80 pts…
  • L’avantage de n’avoir plus que 8 joueurs valides, c’est que C. Bergeaud n’a plus trop de questions à se poser sur le coaching.
  • Bill Clark (Fos) aime tirer (4/15, dont 2/10 à 3).
  • Le trio Wood-Reed-Rowland s’est transformé en duo Wood-Reed, et ça pèse sans doute dans la balance finale pour Evreux.
  • -4 d’éval en 10 minutes: Yann Siegwarth (Antibes) est le MVPire de la semaine.
  • Pardon, on a l’ultimate MVPire, l’indétronable cette saison: Moussa Camara trouve le moyen, en 15 minutes, de faire -5 d’éval. Ca arrive. Mais 1/10 à 3 pts, et 2/13 aux tirs au total, en 15 minutes… Sérieusement…
Les titres auxquels vous avez échappé:
  • Denain c’est loin
  • Boulogne a la peau de l’Hermine
  • Vichy capitule
Tags : , , , , , , , ,
Comments
Un peu de LNB, un peu d'Euroleague, beaucoup de bonheur...

Commentaires (3)

  1. Simon

    Chris massie il joue encore au CSP?