29e journée de Pro B, ce qu’il faut en retenir. Ou pas.

Le CSP est hors forfait, Denain est sur messagerie, Vichy n’a plus de réseau, Le Portel n’a plus de crédit…

Bourg 72-60 Nantes

Pour résumer le match, on peut dire qu’il a mal démarré (27-8) et mal terminé (19-9) pour les Nantais. Bourg, toujours sans Tsagarakis, déroule mais reste parfois dans l’imprécision (18 bp). Sans trop savoir si c’est l’arbitrage ou l’agressivité, le faible total de LF tirés par Nantes surprend (2/4 en tout!). Nantes, qui n’a presque jamais joué au complet cette année, attend de se reprendre avant la fin de saison. Bourg s’accroche à l’espoir -mince- d’une qualif à l’arrache en playoffs, histoire de terminer l’ère Courcier en buvant autre chose que de la Cristalline…

Ils ont taffé:

BOU: O. Barro (12 pts, 12 rbds); NAN: Euh…

 

FOS 88-64 Denain

Denain explose dans les grandes largeurs sur la côte, face à une équipe plus adroite (58.5 dont 7/11 à 3 pour Fos, contre 44.2, dont 6/11 à 3). Trop imprécis, les Nordistes ont régalé les spectateurs qui ont pu toucher, à plusieurs reprises, le ballon du match (18 bp). Fos semble avoir mis de l’ordre dans la maison, après deux défaites successives, face à Limoges et Rouen. Le joyeux Sherman n’a pas choqué Edouard, et c’est bien là l’essentiel. Fos revient sur Aix et valide presque mathématiquement son mois de mai.

Ils ont taffé:

FOS: S. Gay (16 pts, 4 rbds), E.Choquet (18 pts); DEN: Voir « NAN », plus haut.

 

Aix Maurienne 80-82 Evreux

Grosse perf des Normands, qui gagnent en Savoie, en pliant le match à 6 secondes de la fin. Comme souvent à Aix, le match est ultra défensif. Les deux équipes ont envie de jouer proprement (15 bp au total!), ça arrange tout le monde. Ce genre de game se joue sur un coup de dés, c’est ce qu’il s’est passé. Comme quoi, on peut faire 2/11 à 3 pts et gagner un match. Cette défaite, cumulée à la victoire du CCRB, stoppe Maurienne dans son élan, et une éventuelle place sur le podium.

Ils ont taffé:

AIX: W. Brown (25 pts, 9 rbds), B. Osby (18 pts, 10 rbds); EVR: J. Wood (18 pts, 9 rbds, 3 pds), D. Reed (22 pts, 11 rbds).

 

Boulazac 80-56 Quimper

A 45-20 à la mi-temps, les choses sont déjà mal engagées pour les Bretons. Dommage, car en deuxième mi-temps les Bretons sont mieux (35-36). Au final, 100 d’éval à 42, et l’ambulance quimpéroise continue sa route. Sylvain Lautié assure le coaching « à l’horloge », et implique tout le monde.

Ils ont taffé:

BOU: D. Monroe (12 pts, 8 rbds, 6 pds), M. Cheriet (13 pts, 15 d’éval en 10 min); QUI: P. Paelay (18 pts).

 

St Vallier 93-88 Antibes

Antibes passe à la caisse face à St Vallier, et semble marquer un peu le pas. Florent Tortosa, 30 d’éval, est le principal bourreau des Azuréens. Très ouverte (99 pts marqués à la pause), la rencontre débouche sur une égalité parfaite à l’éval (102-102). La défaite enterre sans doute définitivement les espoirs de playoffs d’Antibes. St Vallier s’accroche.

Ils ont taffé:

STV: F. Tortosa (19 pts, 3 rbds, 7 pds), L. Prowell (21 pts, 7 rbds, 5 pds); ANT: B. Monclar (20 pts, 3 rbds, 6 pds), M Badiane (13 pts, 6 rbds, 3 ctr, 22 d’éval).

 

Rouen 86-90 Bordeaux

Les JSA prennent le SPOR à la gorge d’entrée (17-28), et se font peur sur la fin (30-23). Comme beaucoup avant eux, les Bordelais s’imposent en Normandie, face à une équipe qui doit attendre sa fin de saison avec impatience. Broyés au rebond (23-38), les Normands ont subi, mais ne sont pas passés loin du hold-up. Claude Bergeaud, avec ses huit joueurs, simplifie son coaching à l’extrême. Et ça marche. Rouen fait désormais cause commune avec le promu denaisien et l’équipe de Eric « Droopy » Girard, et espère que Quimper ne finira pas en trombe.

Ils ont taffé:

ROU: A. Dunn (22 pts), T. Maizeroi (17 pts, 19 d’éval en 14 min.); BOR: S. Driss (17 pts, 7 rbds, 3 pds)

 

Limoges 77-82 CCRB

Le CCRB plante une énorme épine dans le pied limougeaud, pour ne pas dire un peuplier. En verve (13/22 à 3 pts), les Marnais font tomber un gros de plus cette année. On ne parle plus de surprise, concernant l’équipe de Nikola Antic. 20 bp, 4/18 à 3 pts, 9 pas de moins que son adversaire: Le CSP n’y était pas. 4 matches à jouer et faux pas interdit. Pression?

Ils ont taffé: 

CSP: C. Massie (23 pts, 13 rbds); CCRB: B. Mullins (11 pts, 12 pds).

 

Lille 71-58 Vichy

Menée 40-23 à la pause, et malgré un 6-13 dans le 3e QT, la JAV est presque mathématiquement reléguée en NM1. Sportivement du moins, car la magie du basket français fait que, parfois, l’administratif… Et le match, sinon? Lille sérieux, Vichy un ton en dessous. Le LMBC fait le break avec Bourg au classement (2 pts), et reste à égalité avec Boulogne et Bordeaux. Tout reste possible, en terme de classement, donc.

Ils ont taffé:

LIL: S. Bradford (17 pts, 10 rbds); VIC: Voir « DEN » et « NAN ».

 

Boulogne 65-54 Le Portel

La stratégie d’Eric Girard sur la fin de saison du Portel semble claire: Après avoir déclaré qu’il ne croyait pas aux électrochocs, le coach semble attendre tranquillement que ça se termine. D’où la question du changement. Boulogne assure le derby, consolide sa place dans le top 8, et se refait une santé. Le Portel étant déjà sous assistance respiratoire, ça ne change rien. 59 d’éval à 47, ça ne fait pas rêver quand même.

Ils ont taffé:

BOU: Voir « VIC », « DEN » et « NAN »; LEP: N. Wyatte (10 pts, 11 rbds).

 

Observations en vrac:

  • Nantes attends toujours son exorciste, après une saison ou chaque membre de l’équipe, joueur ou staff, est passé à par la case infirmerie. Un marabout, au pire?
  • On a renouvelé notre stock de photos, désolé pour les fans d’Angelo et du CSP.
  • Rare: Tous les cadres de Denain ont fait dans le « moyen bof » au même moment.
  • Guillaume Costentin, en mode casper… 27 minutes, 0 d’éval…
  • Plutôt rentable, Mehdi Cheriet (Boulazac). Encore plus si on le compare à William Hervé (Quimper). 13 pts, 15 d’éval en 10 minutes, on a vu pire.
  • Le MVPire ultime joue à Quimper: Adam McCoy, -10 d’éval en 18 minutes. Un vortex.
  • Dans la série des vendangeurs masqués, Aurélien Salmon fait belle impression (3/12, dont 1/9 à 3pts).
  • Florent Tortosa, une preuve de plus que des jeunes Français peuvent percer en Pro B.
  • N’enterrez pas Teddy Maizeroi trop vite…
  • Bordeaux joue toujours avec 8 joueurs sur la feuille. C’est Boris qui régale la commission sportive de la LNB, semaine après semaine…
  • La battle des Chris Daniel(s) tourne à l’avantage de celui de Charenton. Question de galbe.
  • Bon, ben Vichy…
  • Bon, ben Nouha Diakite
  • Le Portel, pour ses supporteurs, méritait mieux, comme fin de saison.

Les titres auxquels vous avez échappé:

  • Bourg a la peau de l’Hermine
  • Change pas Denain, je sens que ça vient…
  • Du Limoges pas incassable
Tags : , , , , , , , ,
Comments
Un peu de LNB, un peu d'Euroleague, beaucoup de bonheur...

Commentaires (4)

  1. Qiou

    "Change pas Denain, je sens que ça vient…"

    hahahaha

  2. Raoult

    Petite équipe Denain…

  3. antibois4ever

    Antibes marque le pas depuis qu'Huffman est retourné à Charleroi. Enfin moi j'dis ça, j'dis rien…

  4. Nico R

    "Le joyeux Sherman n’a pas choqué Edouard"

    Collector, celle ci…