3 questions à… Gaylor Curier

Joueur majeur d’Orléans en Pro B depuis deux saisons, Gaylor Curier va accompagner cette saison le club du Loiret en Jeep Elite. A 27 ans, l’arrière est arrivé à maturité et espère pouvoir continuer à faire profiter son club de son explosivité.

Pour son retour en Jeep Elite, Orléans a décidé de faire confiance aux hommes de la montée. Est-ce la bonne recette pour se maintenir ?
Même si ce n’est pas le même niveau, je pense que c’est important de continuer sur une recette qui fonctionne. Ceux qui ont resigné sont des joueurs de très haut niveau, deux des meilleurs de Pro B (Brandon Jefferson et Miralem Halilovic), plus Giovan (Oniangue) et Malela (Mutuale) qui ont déjà côtoyé la première division. Continuer avec les mêmes joueurs va aussi faciliter l’intégration des quelques nouveaux pour continuer à surfer sur cette vague.

A quoi t’attends-tu pour ta découverte de la Jeep Elite ?
Maintenant que je suis habitué à gagner et j’y ai pris goût ces dernières années, j’espère qu’on va gagner beaucoup de matchs. A titre personnel, je vais continuer à faire ce que je faisais la saison dernière. Je pense que ça serait une erreur de vouloir être quelqu’un d’autre. J’ai gagné en maturité, je sais ce que je peux apporter à mon équipe et j’ai la chance de continuer avec un coach qui sais qui je suis.

Quel aspect de ton jeu dois-tu encore améliorer ?
Je bosse pas mal sur mon dribble. Il faut que je sois plus capable de créer pour mes coéquipiers. Il faut aussi que je progresse dans la vitesse de prise de décision parce qu’en Jeep Elite tout va plus vite.

Crédit photo : David Haynau

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.