Diot avait le feu

Avec un Antoine Diot incandescent, le PL s’impose avec autorité face à la SIG (89-72).

On attendait un duel Ajinça/May dans la raquette mais ces derniers, malgré une première mi-temps correcte du second (10 points et 7 rebonds) ont vite été éclipsés par les lignes arrières. Le premier à se mettre en valeur fut Antoine Diot dont l’adresse redoutable (17 points à 60%) a mis à mal la défense alsacienne. A ses côtés Andrew Albicy n’a pas été en reste se montrant disponible en attaque mais aussi en défense où la pression mise sur le porteur fut efficace eu égard aux statistique de Louis Campbell (2 points en 18 minutes). Et si Gerald Fitch s’est beaucoup démené, c’est le bras magique d’Hugo Invernizzi qui a relancé la SIG dans le deuxième quart avant qu’Antoine Diot ne revienne sur le terrain assassiner la SIG de deux tirs primés de toute beauté en fin de période (41-28).

Plus agressive dans les attitudes, la SIG a aussi pu compter sur Alexis Ajinça plus présent et davantage servi par ses coéquipiers. Malheureusement pour la SIG son duel avec Sean May a débouché sur deux fautes rapides. Sans lui, le PL a alors plus de facilité pour attaquer le cercle. Et comme la SIG perd un nombre incalculabre de ballon, cela ne donne au PL que plus d’occasions de scorer. Jawad Williams, Antoine Diot… Les missiles viennent de tous les côtés et sans l’activité offensive de Gerald Fitch, la SIG aurait bien eu du mal à exister. Le retour d’Ajinça fait du bienmais à chaque panier strasbourgeois, il y’a une réponse instantanée du PL. Cette capacité à annihiler toute tentavive de retour est à n’en pas douter une des clés de la victoire du PL face à la SIG. Le succès peut-être le plus convaincant des Franciliens depuis le début de la saison à domicile…

Tags : ,
Comments

Commentaires (9)

  1. Helpless

    Antoine Diot fait rêver.

    J'espère que ses problèmes de dos ne vont pas le rattraper en cours de saison.

  2. GW

    Diot est toujours meilleur sous la pression.
    Ce soir il voulait briller devant Collet, il sort un match de très haut niveau en attaque !

    J'adore aussi la hargne qu'il a mis avec Albicy pour étouffer le porteur de balle. Comme vous l'avez dit, sans la classe de Fitch, le bilan aurait été nettement plus lourd pour la SIG.

    Sinon le pigiste de la SIG est vraiment pas au niveau. Son shoot est très étrange et ses moves d'intérieur sont lents et peu efficaces. A voir sur la durée, vu la naïveté de Ajinca, il aura bcp de tps de jeu

  3. turin

    J'espère que Diot révise son Slovène

  4. 72BOB

    Bravo à Antoine, mais que lui arrive-t'il ??? Même s'il a fait de beaux matchs au Mans, jamais il n'a joué à ce niveau !!!La remarque est aussi sans doute juste : Antoine fait toujours de beaux matchs devant V.Collet et le MSB …..Il faudra qu'il nous donne la recette de sa boisson "magique" !!!

  5. simao

    si le pigiste est pas là pour jouer à l'interieur je ne comprends plus rien.

    En 4 ils n'ont que Greer (3 de formation) et Zianvenie et en pivot qu'Ajinca (qui fait trop de fautes sitot qu'il rentre dans le combat)

    C'est un peu leger en attendant le retour de De Jong.