Abdel Sylla : « Une belle victoire collective »

Pour Abdel Sylla, c’est le collectif palois qui a permis de faire la différence face à Nanterre; il s’agit maintenant de pouvoir répéter les efforts.

En relais d’Ahmad Nivins, Abdel Sylla aura été des plus efficace tenant peut-être son match référence. Si cette victoire permet désormais à Pau Lacq Orthez de regarder un peu plus haut au classement, le pivot seychellois reste prudent dans son discours.

Sur le résultat
« C’est une belle victoire d’équipe. On savait qu’on allait jouer une équipe d’Euroleague. Il fallait être présent au niveau de l’intensité. Durant la deuxième mi-temps, on a pu les matcher au niveau de l’intensité, on les a laissé à dix points dans le troisième quart-temps. Après on a déroulé notre basket; quand on met du rythme en défense, ça devient plus facile en attaque ».

Sur la défense
« En première mi-temps ils avaient marqué 48 points avec 62% de réussite. Il était sûr que pour gagner ce match on devait augmenter notre intensité défensive. (Par rapport au public) C’est sûr que si l’on n’était pas motivé aujourd’hui (hier) contre Nanterre je ne sais pas quand on aurait pu être motivé. Ce qui est bien c’est que même à la mi-temps, j’ai vu que tout le monde allait se battre pendant la deuxième mi-temps. C’est une belle victoire collective ».

Sur son match
« Je pense qu’avec le travail ça paye; il faut juste continuer à travailler. Maintenant c’est juste un match, on a gagné contre Nanterre, il y’a un autre match qui arrive vendredi, même dimanche. Il faut vite tourner la page pour être prêt à continuer sur cette lancée-là ».

Sur les nouveaux objectifs
« La Leaders Cup ? Je pense qu’il faut y penser. Mais maintenant il faut prendre match après match. Chaque week-end les matchs peuvent basculer. On va rencontrer une belle équipe du Mans prochainement; il faudra essayer de répéter la même chose et faire un gros match là-bas ».

Sur la fatigue des joueurs de Nanterre
« C’était une des clefs pour gagner ce match. Il fallait les matcher en intensité et après en deuxième mi-temps, sachant qu’ils jouent deux gros matchs par semaine, il fallait les user. On a su le faire en deuxième mi-temps et je pense que c’est pour ça que l’on avait commencé à creuser l’écart ».

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.