ACB: les grands clubs tapent du poing sur la table

Le championnat espagnol poursuit sa rénovation, une DNCG propre au basket à l’étude.

Hier, le journal La Opinion de Malaga a révélé que les dirigeants Unicaja Malaga avaient proposé à leurs homologues du Real Madrid, FC Regal Barcelone et Caja Laboral de se réunir aujourd’hui même dans les locaux de la Liga ACB, à Barcelone. Le but: discuter de l’avenir à court terme du championnat.

Il y a peu, nous vous parlions des propositions faites par les dirigeants Blaugranas lors de la dernière Copa Del Rey visant à diminuer le nombre d’équipes dans le championnat élite et de supprimer les différentes Licence A. Une tentative de changement immédiatement tuée dans l’oeuf, faute d’accord avec les différentes parties intéressées.

Selon le quotidien andalou,relayé par Tubasket, les décideurs de l’Unicaja auraient donc fait une contre-proposition: diminuer la quantité de matchs ACB – sans pour autant abandonner leur Licence A -, mais pas que.

En effet, les Malaguènes désirent créer une commission chargée de réglementer et de contrôler les finances des clubs participant à la Liga Endesa. Bref, autant le dire clairement: les dirigeants de Malaga veulent que soit édifiée d’une authentique DNCG du basket espagnol.

Particulièrement touchée par la crise économique, l’Espagne voit plusieurs de ses équipes en grande difficulté financière. Parmi elles: le Lucentum Alicante, la Juventut Badalone, l’Asefa Estudiantes et le Bancos de Rueda Valladolid.

Visiblement très énervés par le comportement d’Estudiantes et Valladolid, deux clubs au bord de la faillite mais se permettant tout de même de recruter des joueurs (Tariq Kirksay et Willie Deane) ou de ne pas honorer leurs contrats (Hervé Toure), les grands pontes du basket espagnol pourraient donc durcir le ton en créant une entité spécifique aux pouvoirs plus importants que la « Concurso de Acreedores » – DNCG espagnole n’ayant que trop peu sanctionné ces formations en début de saison.

Ça ne rigole décidément plus de l’autre côté des Pyrénées.

Tags :
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (5)

  1. GW

    Comme dab les DNCG servent à sanctionner les petits en leur faisant des règles de morale sur leurs dépenses ! Et d'empecher à terme de grossir les équipes bien gérés sportivement mais sans gros partenaire financier !

    On aime pas l'aléa sportif et les petits qui bousculent la hierarchie en Espagne.

    Malaga et le Caja Laboral veulent simplement flinguer Alicante et tous les petits qui bousculent la hierarchie, y a pas a chercher plus loin…

  2. Damelo

    Bah, c'est pas plus mal… Le championnat français n'est pas baiaisé par la DNCG. Et il s'agit pour l'Espagne d'éviter de se retrouver comme l'Italie avec un club qui ne peut pas prendre part à la Lega A tous les 2 ans(cette année, et la saison 2009-10, Naples avait débuté puis continué sans joueurs pros, et finalement été dégagé par la ligue). Bref, bien pire qu'Akasvayu Girona.