Alain Béral : « Je suis partisan de play-off en cinq matchs »

Le nouveau président de la Ligue a de grands projets pour le basket français.

Il y a quelques semaines, Alain Béral avait dénoncé les temps-morts faits en anglais par les coaches. Aujourd’hui, le nouveau président de la Ligue s’attaque à la formule des playoffs qui fait débat depuis de nombreuses années.

Les coachs de Pro A ne manquent jamais l’occasion de dire à quel point la finale en une manche sèche les agaçent. Et le Président a également son avis sur la question :

« Le championnat, c’est le produit de la Ligue. C’est très clair que tous les produits ont un passé et des traceurs culturels. L’un des traceurs culturels du basket, ce sont les play-off et mondialement, on est les seuls à jouer une finale sèche. C’est iconoclaste. Il y avait de bonnes raisons, on espérait passer sur les chaînes publiques. Ce n’est pas arrivé mais on est resté sur ce format. Ce n’est pas bon pour les inconditionnels de ce sport. Je suis partisan de play-off en cinq matchs, en tout cas pour la finale, donc pas à Bercy mais avec des matchs aller-retour. On va mettre ça sur la table très vite avec une commission pour voir comment l’organiser et comment placer nos trois grands événements, All Star Game, semaine des As, play-off », a-t-il indiqué dans une interview accordée à la Voix des Sports.

Béral a également mis le doigt sur le problème de la médiatisation de notre sport :

« On n’est pas assez visible médiatiquement au niveau national car on ne va pas chercher les conditions de cette visibilité. On ne véhicule pas nos valeurs. Avec 460 000 licenciés, on est pourtant le deuxième sport collectif en France, après le football, et le premier en salle, avec une progression très importante à deux chiffres. Il faut devenir visible. Il faut un projet de visibilité et de développement sinon on va tomber. » « Le basket est le sport le plus filmé et le plus diffusé en France mais sur des chaînes cryptées. On a une maison au moins mais on n’en parle pas assez sur les autres chaînes en termes de résultats et d’histoires. Il y a des tas de choses à raconter, sur les hommes, les situations, les clubs. Le fait qu’on n’ait pas su parler de ce qu’on sait faire nous a rendus moins audibles. »

Les choses vont peut-être finalement bouger.

Tags :
Comments

Commentaires (25)

  1. GW

    Très bonne nouvelle pour la compétitivé de nos clubs au niveau européen et pour l'attractivité du basket en France.

    La finale en une manche sec a provoqué le démantelement de Cholet (Avladovic, Robinson en plus du départ annoncé de Meijia) qui était aux portes du top 16 euroleague.

    Et une visibilité médiatique très faible : match à une horaire inhabituelle et de faible écoute, sur une chaine qui ne diffuse jamais de basket, dans une ville qui n'est meme pas capable de remplir les 3 000 places de l'arène du PL…

    Bravo à Nancy, le meilleur sur ce match l'a emporté, mais pas sûrs qu'il aient pu conserver une réussite au shoot aussi insolente sur 5 matchs !

  2. TheAntilope

    Ce qui est particulièrement aberrant et énervant, mon cher GW, c'est qu'il faut attendre que la finale en 1 manche profite enfin à Nancy pour que tout le monde se rende compte que cette formule est scandaleuse.

    Si l'ASVEL ou Cholet avaient gagné cette année, je te garantis que la polémique ne serait pas montée au point où même le président de la LNB soit obligé de prendre position.

    D'ailleurs, en 2009 et en 2010, après les victoires de ces 2 clubs, il la ramenait moins, le père Béral !!!

    De même, quand Nancy perdait en finale après avoir dominé toute la saison, j'ai pas entendu grand monde remettre en cause le championnat. Et pourtant, le SLUC était exactement dans la position que Cholet a connu cette année.

    Sans compter le fait que les Couguars sont une des équipes les plus régulières dans le top 5 français depuis plus de 10 ans… Et je passe aussi le fait qu'on nous l'a mis bien profond pour le "ranking", conséquence indirecte d'un championnat pas pris au sérieux et d'un règlement qui change contre l'intérêt du jeu.

    … Et après, y en a encore pour penser que les fans du SLUC sont paranos.

    Une régularité comme celle de Nancy, ça devrait être encouragé et pas critiqué.

    Comme disait StillBallin dans un ancien blog : "les gens n'aiment pas les trains qui arrivent à l'heure"

  3. Bapo

    Parano !

    Ca fait des années que la finale en une manche sèche est critiquée ! Ca date pas d'aujourd'hui ! Et si Béral ne l'ouvrait pas à l'époque, c'est surtout qu'il n'était pas Président de la Ligue à l'époque !!!!!

  4. Damelo

    Nancy aussi a connu des années où la finale en 1 manche a joué contre eux.

  5. kalideus

    vive la finale en 5 manches… ça motivera davantage les publics, davantage les joueurs et davantage les média avec tout le coté dramatique d'un revirement de performance….

    putain il était temps, j espère que ce sera mis en place.

    ALLEZ LE MSB!!!!

  6. mat2

    Purée y'en a qui se secouent le poireau vigoureusement depuis que Nancy est champion de France, tu risque d'être plus mou à la reprise de l'euroligue lol

  7. tony

    ça c'est sur, ils feront dans la continuité des clubs français en EL, rien.

    Le chaudron Gentilly …. No comment.

  8. bball fever

    Change ton pseudo stp, Calimero t'irait à merveille.

    Mais un Caliméro version hardcore qui en plus de se plaindre continuellement insulte tout se qui bouge…

  9. chain

    Tant mieux si tu ne penses pas comme cela mais moi c'est ce que je ressens quand je te lis et je dois pas être le seul. Le Mans ça fait juste 16ans qu'on fait les playoffs chaque année et 8ème de la saison régulière doit être la plus mauvaise place qu'on ait eu depuis bien longtemps, plus deux coupes de france dans les 10dernières années, deux semaine des as et 1 championnat. Nancy a été très bon ces derniers temps mais avant l'époque Kirksay Nancy c'était très moyen.

  10. -_-'

    Eh bien écoute bonhomme, y'aura toujours du monde pour venir rappeler aux choletais déçus par la formule que ce n'est certainement pas aux nancéiens qu'il faut l'apprendre. Si tu éprouves quelques difficultés à le comprendre, effectivement, tu n'as pas fini de venir nous gratifier de ton message dont seul la syntaxe change (et je suis généreux).

    Tant que je lirais que Cholet aurait fatalement gagner en 5 matches ou que la formule a desservi CB, moi ou un autre serons là pour "pleurnicher alors qu'on a gagné". Et franchement, que tu ne comprennes pas qu'on puisse pleurnicher alors qu'on a gagné, je m'en cogne complètement.

    Et je ne visais pas particulièrement quand je disais qu'il n'y avait personne pour venir pleurer sur notre sort à l'époque. "Il n'y avait pas un lourdeau comme toi pour l'ouvrir", ça ne te désignait pas spécialement car effectivement, ce que tu disais il y a plusieurs années, je ne m'en souviens pas (heureusement) et je m'en fous complètement d'ailleurs.