Alain Béral : « Un accord avec L’Equipe TV pour la création d’un journal du basket français »

Alain Béral a plein d’idées pour améliorer le championnat de France et cela passe naturellement par une plus grande médiatisation.

Nouveau président de la LNB depuis peu, Alain Béral répondait aux questions de nos confrères du Journal de Soane-et-loire. Morceaux choisis :

« Nous voulons apporter une meilleure visibilité à notre championnat, le réformer et restructurer totalement le basket de la Pro A à la Pro B. »

« Aujourd’hui, il existe 34 clubs pros. Est-ce trop ou pas assez ? Y a-t-il assez de matches ? La saison débute en octobre et se termine en mai pour ceux qui ne participent pas aux playoffs. C’est très court. Il ne faut pas oublier aussi que le championnat doit plaire aux Français. Et il faut se donner les moyens de créer des derbys comme Chalon – Dijon par exemple. C’est plus facile pour promouvoir notre sport. »

Sur la présence des joueurs NBA en France :

« On n’a jamais autant parlé du basket ! Les affluences s’en ressentent dans les salles. Mais aussi l’intérêt des diffuseurs. J’ai beaucoup discuté avec ces joueurs pour leur dire de quoi avait besoin le basket. Parker et les autres sont des personnalités qui ont montré les sacrifices dont ils étaient capables pour développer le basket en France. Tony (Parker) va par exemple nous aider pour le développement des grandes salles. »

Sur la présence du basket à la TV :

« Nous avons un contrat de 4 millions d’euros jusqu’en 2013 avec le groupe Canal +. Je considère que c’est largement insuffisant sur le montant comme sur la visibilité. C’est insuffisant pour financer un projet à long terme. J’ai réussi à négocier avec France Télévision la diffusion de certains matches de Pro B en région. J’ai également obtenu un accord avec L’Equipe TV pour la création d’un journal du basket français… »

 

Tags :
Comments

Commentaires (1)

  1. Bucky

    Des idées… de la volonté… ce lock out NBA associé à la bonne perf de l'EDF aura eu du bon : i lfaut battre le fer pendant qu'il est chaud