Alain Weisz : « Les joueurs n’ont pas abandonné »

Malgré la lourde défaite de son équipe (101-56 en Coupe de France), le technicien varois s’efforce de trouver des motifs de satisfaction.

Les matches se suivent et se ressemblent pour le HTV. Souvent corrects dans le premier quart-temps, les Sudistes finissent invariablement par s’effondrer. Et la rencontre de Coupe face à Roanne n’a ps dérogé à la règle. Pour ne rien arranger à l’affaire, Paccelis Morlende s’est blessé (même si on ne connait pas encore de quoi elle relève ni la durée éventuelle de son indisponibilité). Dans ce marasme, Mouhammad Faye a su tiré son épingle du jeu en frôlant le double-double (12 points et 9 rebonds en 40 minutes) même si cela n’a pas eu d’influence sur le résultat final. Mais pour Alain Weisz, ses joueurs auront au moins eu le mérite d’essayer.

«  Je n’ai pas grand-chose à dire lorsqu’on perd de cinquante points… C’est dommage que Paccelis se blesse d’entrée, ça n’aurait rien changé mais il nous a manqués. Il n’y a pas eu de match, mais ce n’est pas faute d’avoir essayé. Cette saison, il n’y a pas de bouffée d’oxygène possible, on fait ce qu’on peut. Notre équipe ne peut pas jouer à ce niveau-là, mais les joueurs n’ont pas abandonné. Quand on laisse les Roannais jouer comme ça… 60% à trois-points, c’est énorme. La Coupe en revanche peut être une bonne bouffée d’oxygène pour la Chorale. Chez nous, s’il y a quelque chose de positif c’est Fabien Ateba, il a réussi à bien jouer. Il peut devenir pro » (Site du HTV).

Désormais, les Varois vont devoir se reconcentrer sur le championnat avec un prochain match face à l’ASVEL, eux aussi mal en point mais à un degré bien moins important.

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.