Alain Weisz : « Nos lancers-francs ? Une catastrophe industrielle »

Face à Limoges, Nancy a notamment souffert d’une grosse faiblesse aux lancers-francs.

Pris à la gorge d’entrée de jeu face au Limoges CSP, le Sluc Nancy n’a pas su par la suite trouver la bonne stratégie pour revenir. Trop pressés, les Lorrains ont perdu des ballons tout en peinant en plus sur la ligne des lancers-francs. « On a été très mauvais aux lancers-francs (6/18), mais Randal Falker, tout le monde sait qu’il n’est pas le meilleur tireur de lancers de Pro A, donc faire faute sur lui est une stratégie » a ainsi déclaré l’ailier Sergii Gladyr à L’Equipe après la rencontre. « Quant à nos lancers-franc, c’est une catastrophe industrielle, à ce niveau, c’est ce qui nous empêche de rester au contact plus longtemps dans le match, c’est ridicule » rajoutera son coach Alain Weisz.

S’il veut revenir du Limousin avec une victoire, Nancy devra trouver un peu plus d’adresse mais aussi d’agressivité à commencer à la mène où le duo Sene/Clark s’est fait manger par le duo Jeeter/Westermann. Sinon le risque d’une deuxième défaite voir d’un sweep se fera un peu plus sentir.

Crédit photo : Mercieca

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.