Alain Weisz : « On ne peut pas faire des miracles chaque année »

Alain Weisz fait le point sur la situation du HTV et ses objectifs cette saison.

A deux semaines de l’ouverture du championnat, le HTV sait qu’il va devoir se battre toute l’année pour conserver sa place en Pro A. Et peut-être sans Damir Krapulija dont l’état physique soulève encore des questions.

BasketActu : Comment s’est déroulée la préparation ?
Alain Weisz : La préparation a commencé il y a seulement quinze jours. Car il y a quinze jours, on ne savait pas si on continuait ou pas en Pro A. On a beaucoup de retard en termes de préparation. On n’a pas encore tous les joueurs. Aujourd’hui (vendredi, ndlr), on a eu l’arrivée de notre joueur sénégalais Mouhammed Faye. Damir Krupalija, lui, n’a pas encore repris. Donc on a eu une préparation très, très perturbée.

BasketActu : En parlant de Krupalija, une date de reprise a-t-elle été fixée ?
AW : Non, elle n’est pas encore fixée. Lundi il va recommencer à jouer au basket. On va voir, on va décider cette semaine si on le remplace ou pas, ou s’il est prêt.

BasketActu : Est-ce-que ces difficultés affectent les joueurs ?
AW : L’état d’esprit, on n’a pas encore commencé le championnat. On verra quand on perdra des matches en championnat et de toute façon ça arrivera. De toute façon, il faut être très réaliste. Cette année on a une équipe qui va se battre pour se maintenir.

BasketActu : Malgré de la volonté chez les joueurs, on sent que c’est compliqué. Cela est dû uniquement à une préparation tronquée ?
AW : Oui ça c’est sûr. C’est un manque de niveau aussi. Aujourd’hui on a un petit budget de Pro B. On ne peut pas faire des miracles chaque année. Et aujourd’hui l’équipe, c’est une équipe moyenne de Pro B. On n’est pas au niveau de la Pro A donc il faut en prendre conscience et savoir que, toute l’année, il faudra se battre sur chaque match pour essayer de prendre ce qui pourra être pris. L’équipe 7e du championnat l’an dernier, qualifiée pour les AS, pour une Coupe d’Europe, ça il faut vite oublier. Ça ne sera pas le cas cette année.

BasketActu : Pourtant il y a du bruit autour du club avec l’annonce de la possible arrivée de Johan Petro comme investisseur…
AW : Ça n’est pas la mission du club. Au niveau du club, on est surtout dans une situation de survie. Ça, c’est la première des choses. Et oui après il y a peut-être l’arrivée de Johan Petro qui est formidable pour le club mais l’équipe est faite depuis un moment. Elle a été faite avec un budget très réduit. Son arrivée, si elle est formidable pour le futur, elle ne change rien en termes d’effectif.

Tags : , , ,
Comments

Commentaires (5)

  1. Q

    Waouh il a l'air ravi de la situation!

  2. BCMers

    J'avoue que si cette année il maintient le HTV en proA, alors il méritera le titre de coach de l'année…

  3. T.J Thompson

    Le plus embêtant reste effectivement l'incertitude de Krupa, le meilleur joueur … Mais je pense que s'il est rétabli je vois pas en quoi le HTV est inférieur à l'an passé …

    Houston est remplacé par meilleur que lui selon moi avec Gordon

    On perd certes Masingue et Boungou Colo mais Cissé et Zianveni sont pas des peintres quand même ( ce dernier a l'air affuté en ce début de préparation )

    Faye remplace le fantôme Jonte Flowers et on réussit à garder un noyau de joueurs très intéressant ( Morlende, Fein, Hughes )

    Après tout dépend de Krupa ou de son joker médical

  4. Bucky

    Même s'il n'a pas tout à fait tord… on le connait le discours de Weisz de début d'année ; on n'a pas de thunes, nos joueurs ne sont pas prêts etc etc etc… et puis au fur et à mesure de la saison… bah ça va aller.