Alain Weisz se sent sur la sellette

Après la défaite de Nancy face au Portel, Alain Weisz sait qu’il est sur un siège éjectable.

Avec seulement deux victoires pour sept défaites, le Sluc Nancy ferme le classement de Pro A. Le derneir faux-pas en date contre Le Portel a interpellé à la vue du scénario. En effet les Lorrains ont encaissé un 31-13 dans le dernier quart-temps qui a réduit à néant leurs efforts. Alors que la dynamique est clairement négative, celui qui se retrouve en première ligne des critiques est le coach. Et ça Alain Weisz le sait très bien. « Le public nous a sifflés, et je le comprends. Maintenant, à nous de rester professionnel, de préparer le match contre Strasbourg même si, c’est la loi du métier, je me sens aujourd’hui menacé. On est seul dernier, C’est incompréhensible de perdre un match qu’on n’avait plus qu’à plier lorsqu’on menait de 15 points » (Est Républicain). 

Fixé ce dimanche au Rhénus, le derby de l’Est risque fort de se dérouler sous haute tension.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.