Alex Abrines boycotté par le Hoop Summit à cause de son sponsor ?

La non-sélection du jeune malagueño crée la polémique en Espagne.

Auteur de belles performances avec Unicaja Malaga, le jeune Alex Abrines, 19 ans, était fortement pressenti pour faire parti de la sélection mondiale devant participer au Hoop Summit. Malheureusement pour lui, les scouts américains en ont décidé autrement. Un choix qui soulève bien des interrogations, puisque l’arrière espagnol avait non seulement obtenu la médaille d’Or et le titre de MVP lors du dernier Championnat d’Europe des moins de 18 ans, mais venait aussi de battre les records de précocité au niveau du scoring détenus jusqu’ici par Ricky Rubio ou encore Rudy Fernandez en Liga ACB.

Toutefois, comme le révèle le Diario Sur, l’absence d’Abrines au Hoop Summit ne serait pas due à des critères sportifs mais bel et bien économiques. En effet, lié à la marque Adidas, le natif de Palma de Majorque aurait été boycotté par l’événement sponsorisé par Nike. De quoi jeter un peu plus de discrédit sur une « compétition » censée réunir les meilleurs jeunes joueurs mondiaux.

Tags : ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (2)

  1. GW

    Qu'ils sont cons les médias espagnols, en faisant un tel traitement de cette info, il donne de l'importance à un évenement qui n'en est pas un…

    Alex Abrines joue à Malaga et en sélection nationale, ca serait plutot se rabaisser pour lui que d'y aller !

    Faut pas oublier que dans la liste des grands noms, on a Nowitski qui jouait en D2 Allemande, Ibaka qui venait de débarquer en Espagne et Parker qui était même méconnu en France à cause de Sciarra qui jouait dans le même club.

    Faut pas croire qu'ils jouaient l'Euroleague à l'époque de leur sélection…

  2. Personne

    Preuve une fois de plus que le Hoop Summit est une fumisterie orchestrée autour de sponsors.

    De nombreux scouts NBA sont également sous contrat avec des équipementiers, comme Massai Ujiri à l'époque ou un ex GM des Grizzlies par exemple.