Alex Acker absent ce soir, Erman Kunter veut l’avantage du terrain

Le derby de l’Ouest entre Cholet et Le Mans est l’affiche de ce soir sur Sport+

Hier, Erman Kunter a accordé une interview à Thomas Pisselet de Sports.fr quelques heures avant la réception du voisin manceau. Le technicien de Cholet est notamment revenu sur la dernière défaite face à Villeurbanne qu’il ne juge pas alarmante :

« On était diminué. Perdre là-bas n’est pas une catastrophe mais notre deuxième quart-temps n’était pas bon. A part à ce moment-là, on a toujours été dans le match. On a essayé de revenir dans les troisième et quatrième quart-temps, mais il y avait encore six, sept ou huit points d’écart. On n’a pas eu assez la niaque, on a perdu des ballons et donné des rebonds défensifs. »

Si les Villeurbannais ont eu un début de saison difficile, ils ont clairement l’effectif pour jouer le haut de tableau. Au même titre que les Manceaux qui sont l’adversaire du week-end :

« Moi, je me souviens surtout qu’ils sont allés gagner à Gravelines en janvier (91-86) donc ça veut dire qu’il y a un potentiel. Ils ont des capacités. Quelque fois ça marche, d’autres non. »

Si Cholet a brillé en première partie de saison, l’équipe connaît des hauts et des bas et a été touchée par des blessures en série. Celle de Fabien Causeur, toujours blessé et incertain pour la fin de saison, est clairement celle qui a été le plus préjudiciable. Derrière, Randal Falker et Luca Vébobe ont également fait un tour à l’infirmerie :

« Quand on a perdu ces deux joueurs-là (Causeur et Falker) contre le Cibona (en Euroligue au mois de novembre, ndlr), on a appuyé sur les autres joueurs majeurs. Et dans ce cas-là, on a eu besoin de sang frais mais on n’a pas ça. Enfin si, on l’a, mais ça ne s’est pas toujours bien vu… On a des joueurs qui peuvent beaucoup nous apporter en sortie de banc mais sur certains matches, par exemple contre Pau ou l’Asvel, ils ne l’ont pas fait. Ils ont essayé, hein. »

Pour l’heure, l’objectif est clair : récupérer l’avantage du terrain pour les playoffs :

« Non. Le plus important, c’est qu’on finisse dans les deux premiers pour avoir l’avantage du terrain jusqu’à la finale. Ça, on peut le faire. Même avec cette équipe, je suis persuadé qu’on peut aller au bout. Après, je pense qu’on pourrait avoir deux victoires de plus. La situation n’est pas catastrophique mais quand on est coach, vous savez… »

Ce soir, les Choletais recevront Le Mans à guichets fermés pour le derby de l’Ouest. Un bon moyen de faire oublier la fausse note à l’Astroballe la semaine dernière.

De leur côté, les Manceaux peuvent désormais se consacrer à 100% au championnat après leur élimination en Coupe d’Europe. Alex Acker ne sera pas de la partie. Si l’IRM et l’échographie faites suite à sa blessure au mollet samedi dernier, n’a rien révélé, l’Américain souffre toujours.

Tags : , ,
Comments

Commentaires (5)

  1. AND11

    J'adore les analyses de Kunter.. Toujours objective, juste et précise.

  2. BCMers

    C'est moi ou bien on assiste actuellement à une hécatombe des stars de proA niveau blessure ? (acker,page,noel etc ) LA liste commence à être longue

  3. OscarAbine

    Le plus surprenant (je pense pas qu'il y ait cause à effet), beaucoup de roannais ou ex roannais (Noel, Mims…)

    Mais pas d'embolie pulmonaire, c'est vrai ^^