Alexandre Ménard : « On sera prêt pour le combat, mais sans animosité »

Après la défaite frustrante, mais encourageante, à Fos, le coach rouennais Alexandre Ménard avait déjà la tête tournée au match 2.

Mené 46-16 à la mi-temps, Rouen a offert une deuxième mi-temps renversante face à Fos (59-33). Mais cela n’a pas suffi pour aller chercher la victoire. De quoi frustrer un peu le coach Alexandre Ménard qui n’en voulait toutefois pas à ses joueurs, héroïques au retour des vestiaires.

« Je pense que l’on paye un peu notre débauche d’énergie sur la série précédente. C’est facile à dire mais c’est un peu vrai. Certains n’étaient pas prêts à jouer à ce niveau d’intensité au début. Il faut rendre à césar ce qui appartient à césar. Fos a eu une première mi-temps hyper agressive, mais dans les règles de l’art. Je ne veux pas blâmer les gars car ils ont été héroïques en deuxième mi-temps. Tout aurait pu être possible si on avait démarré un peu moins mal. On doit être à -4 d’évaluation sur la première mi-temps, ce qui doit être un record. On est content car on l’a. Sur la deuxième, on ne doit pas être loin d’un autre record en finissant à 67 d’éval collective en 20 minutes. C’est encourageant pour la suite. Mon sentiment est mêlé, frustré car on n’est pas loin, mais les gars sont héroïques. Croyez-moi, on sera prêt pour le combat, mais sans animosité. Le match 2 sera différent. Mais ce qu’on a vu sur la deuxième mi-temps me convient parfaitement. On attend beaucoup de monde à la maison. J’espère que ça sera une grande fête du basket. Moi, j’ai envie de de revenir à Fos. C’est une belle région, et nous, on aime bien les matchs 3 ».

Propos recueillis par Nicolas Sebire

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.