Alexis Ajinça : « Ça fait du bien au moral »

Après un premier match compliqué face à l’Allemagne, Alexis Ajinça s’est montré plus à son aise face aux Britanniques. De quoi rebooster le pivot des Bleus, désormais concentré sur les échéances à venir.

ajincaEn difficulté face à l’Allemagne à l’image d’une équipe de France passée à côté de son premier rendez-vous de l’Euro, Alexis Ajinça s’est ressaisi contre la Grande-Bretagne. Auteur d’un match solide dans la peinture, le pivot de la SIG a terminé la rencontre avec un double-double (10 points, 11 rebonds) encourageant pour la suite des événements. Une prestation qui a séduit Tony Parker, ravi que son coéquipier ait trouvé ses marques après un premier match délicat durant lequel il a eu du mal à gérer la pression.

« Je pense qu’Alexis était un peu stressé hier (mercredi) pour son premier match. Aujourd’hui (jeudi), il était beaucoup mieux », confiait le meneur des Bleus après la rencontre.

Déçu par son entrée en matière dans la compétition, Alexis Ajinça était hier soir soulagé d’avoir montré un tout autre visage après un premier match durant lequel il était rarement parvenu à dominer les intérieurs allemands.

« Ça fait du bien au moral. Hier (mercredi), il y avait pas mal de joueurs qui étaient stressés. Moi-même, ça s’est énormément vu. Mais bon, ça ne s’est pas joué que là-dessus. Sur ce match là c’était le jour et la nuit. On a montré un autre visage au niveau défensif. Maintenant ce n’est que le deuxième match, que l’Angleterre et on a d’autres objectifs. C’est un vrai soulagement. C’est toujours bien de gagner après avoir perdu un peu bêtement. Hier, j’étais stressé et je me suis mis la pression. Aujourd’hui, j’étais beaucoup plus relâché. »

Sur RMCJacques Monclar a également constaté la montée en puissance d’Alexis Ajinça dans un succès qui doit désormais servir de base de travail aux tricolores. Convaincu par l’implication de cadres comme Parker, Nicolas Batum ou Mike Gelabale qui ont pris leur responsabilités, le technicien s’est déclaré convaincu par l’attitude du pivot français.

« On a eu aussi l’émergence d’Alexis Ajinça, qui a fait un double-double. C’est une bonne nouvelle parce qu’on ne pourra pas avancer dans cet Euro sans une vraie présence intérieure. »

Au même titre que ses partenaires, Ajinça devra désormais confirmer face à des adversaires plus coriaces que la Grande-Bretagne. Et si les Bleus seront largement favoris ce soir contre Israël, il s’agira d’afficher la même envie pour enchaîner un deuxième succès et se lancer définitivement dans l’Euro.

Récaps de matches, perfs, blessures, équipe de France, retrouvez toutes les infos concernant l’Eurobasket 2013 en cliquant ici

Tags : , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.