Alexis Ajinça tire la SIG vers le haut

Le retour du NBAer en France a fait le plus grand bien à la SIG qui vient de disposer du promu francilien.

Pour sa deuxième sortie avec Strasbourg, après le match de Coupe de France gagné mardi, Alexis Ajinça a montré qu’il était déjà bien intégré dans le collectif alsacien, permettant à sa nouvelle équipe de renouer avec le succès en championnat et de conserver l’espoir de disputer la Semaine des As.

Deux victoires avec Hyères-Toulon, un succès avec Strasbourg : cette saison, Alexis Ajinça n’a pas connu la défaite en championnat de France. Et pour son premier match de Pro A sous les couleurs strasbourgeoises, le pivot NBA a rendu une copie intéressante : 15 points (5 sur 6 au tir), 4 rbds, 15 d’éval’ pour 15’45 de temps de jeu.

« J’ai eu du mal à me mettre dedans et j’ai rapidement pris deux fautes dans le premier quart (il n’a pas joué durant le 2e). J’ai été très frustré en rentrant aux vestiaires parce que je savais qu’avec moi l’équipe aurait pu être à +15 ou +20. En deuxième mi-temps, j’ai eu plus de temps de jeu. En fait, je me suis mis beaucoup de pression tout seul par rapport à ce qu’on attendait de moi. »

Et il est vrai que l’absence dans le deuxième quart de la nouvelle recrue alsacienne a permis à Nanterre de rester au contact de la SIG, qui débute timidement la rencontre par Greer, Ajinça et Anderson. La formation strasbourgeoises court d’abord après la JSF portée par Daniels et appliquée en défense (7-11, 4e’, 11-15, 6e’, 16-20, 8e’), avant de basculer en tête à la fin de la période grâce à un panier d’Anderson (23-22). Le 2e quart est très disputé, les Nanterriens restant au contact tant bien que mal. L’entrée de Toupane qui réussit à tenir Daniels permet à Strasbourg de creuser un petit écart ( 37-30, 17e’ puis 45-39, 20e’).

Mais en seconde mi-temps, le promu va vite montrer ses limites.

« On savait que ce serait physiquement difficile, convenait Xavier Corosine, Marc Judith nous a manqué. Ajinça nous a fait mal ça a été dur de tenir toute la rencontre »

Franck Le Goff, promu coach de Nanterre en l’absence de Pascal Donnadieu, abondait dans le même sens :

« Marc Judith, notre guerrier, est blessé, c’est lui qui nous apporte beaucoup défensivement, qui tire le groupe. Il nous a manqué ce soir »

Ajinça frappe dès le retour des vestiaires, inscrivant trois paniers consécutifs (51-47) parfaitement relayé par Greer (19 points, 5 rbds, 8 passes décisives dans le match). Puis, c’est Oliver qui réalise un véritable festival scorant cinq fois d’affilée pour permettre à Strasbourg de s’envoler ( 66-57, 30e’). Dans le dernier quart, Nanterre va tenter de réduire la marque mais Anderson, auteur d’un gros match (19 pts à 7 sur 13 au tirs dont 5 sur 8 à 3 pts, 3 rbds, 3 passes décisives), Jeanneau très adroit, Ajinça omniprésent sous les paniers et Greer, toujours à l’affût, imposent une densité physique qui fait plier les joueurs de la JSF qui avaient visiblement laissé trop de gomme dans leur duel victorieux au Paris-Levallois mardi en Coupe de France.

La SIG remporte là un succès précieux qui lui permet de pouvoir encore espérer se qualifier pour la Semaine des As.

« Pour nous, c’était très important de gagner, si les choses étaient restées telle qu’à la mi-temps (Dijon menait à l’ASVEL notamment), ça nous aurait arrangés. C’est un peu un coup d’épée dans l’eau temporisait Vincent Collet, le coach strasbourgeois, mais il nous fallait nous replacer aussi pour les play-offs. »

Une victoire qui permet aux Strasbourgeois d’interrompre leur série de trois défaites consécutives et à Ajinça de préserver son invincibilité en Pro A pour l’exercice 2011/2012…

Strasbourg

Statistiques
Joueurs 5d Mins Pts Tirs % 3 pts % LF % Rebonds Contres Pd In Bp Fautes Év
O D T Pr Ct Fte Fpr
Total 200 98 42 – 70 60.0 8 – 17 47.1 6 – 9 66.7 13 16 29 4 5 29 10 7 18 16 132
4. Oliver Chris * 25 17 8 – 11 72.7 0 – 2 0.0 1 – 1 100 4 1 5 0 1 2 0 1 2 1 20
6. Zianveni Maxime 21 6 2 – 4 50.0 0 – 0 2 – 2 100 4 2 6 0 0 3 1 1 2 3 13
7. Mbaye Abdoulaye * 22 4 2 – 5 40.0 0 – 2 0.0 0 – 0 0 1 1 0 0 4 1 1 3 3 6
8. Toupane Axel 21 8 3 – 6 50.0 2 – 2 100 0 – 0 0 4 4 0 1 1 0 0 1 0 10
9. Jeanneau Aymeric 16 5 2 – 4 50.0 1 – 2 50.0 0 – 0 0 0 0 0 0 7 2 1 4 1 11
10. Invernizzi Hugo 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
11. De Jong Nicolas 6 5 2 – 2 100 0 – 0 1 – 2 50.0 1 0 1 1 0 0 1 1 0 2 6
12. Ajinca Alexis * 22 15 7 – 11 63.6 0 – 1 0.0 1 – 1 100 1 3 4 2 0 1 0 1 4 2 17
14. Greer Ricardo * 35 19 9 – 14 64.3 0 – 0 1 – 3 33.3 3 2 5 0 3 8 3 0 1 3 28
15. Anderson Kevin * 32 19 7 – 13 53.8 5 – 8 62.5 0 – 0 0 3 3 1 0 3 2 1 1 1 21
18. Trauttmann Thomas 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
19. Acker David 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0

Entraîneur : Vincent COLLET

Nanterre

Statistiques
Joueurs 5d Mins Pts Tirs % 3 pts % LF % Rebonds Contres Pd In Bp Fautes Év
O D T Pr Ct Fte Fpr
Total 200 78 29 – 53 54.7 5 – 15 33.3 15 – 18 83.3 7 17 24 5 4 9 0 16 16 18 73
4. Garrett Diante * 29 10 4 – 8 50.0 0 – 1 0.0 2 – 2 100 1 1 2 0 0 2 0 2 1 2 8
6. Akono Loic 21 2 1 – 3 33.3 0 – 2 0.0 0 – 0 0 2 2 0 1 0 0 3 3 0 -1
8. Pons Guillaume 8 3 1 – 1 100 1 – 1 100 0 – 0 0 2 2 0 0 0 0 1 1 0 4
9. Corosine Xavier * 27 9 4 – 9 44.4 1 – 4 25.0 0 – 2 0.0 0 2 2 0 0 0 0 0 3 2 4
10. Riley Mykal * 34 9 2 – 8 25.0 1 – 5 20.0 4 – 4 100 0 4 4 2 0 4 0 2 0 3 11
11. Covile Ryvon 20 10 3 – 5 60.0 0 – 0 4 – 4 100 3 1 4 1 1 0 0 2 2 4 11
12. Desespringalle Alexis 0 0 0 – 0 0 – 0 0 – 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
13. Passave-Ducteil Johan * 18 8 3 – 4 75.0 0 – 0 2 – 2 100 1 2 3 0 1 2 0 0 4 4 12
14. Brun Stephen 15 6 2 – 5 40.0 1 – 1 100 1 – 2 50.0 0 2 2 1 0 0 0 3 0 2 2
15. Daniels Will * 28 21 9 – 10 90.0 1 – 1 100 2 – 2 100 2 1 3 1 1 1 0 3 2 1 22
Tags :
Comments

Commentaires (7)

  1. AND11

    Protège dents noir ?! Beurk…

  2. simao

    ça le fait ressembler a groucho marx

  3. A-Sir

    Je dirais que ça fait Requin dans James Bond.

  4. Dee0.7

    et le greer mets toujours la misère sur tout les parquets