Ali Traoré : « Ne m’enterrez pas trop vite »

Bomayé donne des précisions sur sa blessure.

Ce matin, le staff des Bleus annonçait le forfait provisoire d’Ali Traoré. Blessé au genou, le pivot de l’EDF va devoir suivre un traitement et sera indisponible le temps de sa rééducation. Si Vincent Collet n’a pas tirer un trait sur la participation de Bomayé, le joueur reste lui-même optimiste et espère pouvoir revenir à temps pour les JO de Londres. En point presse, Traoré nous en dit plus.

Sur sa blessure :

« Je me suis rendu compte que ma saison avait laissé des traces. Je ne pensais pas que c’était aussi grave. Je pensais que c’était une tendinite comme d’habitude. Mais l’IRM a révélé que j’avais un trou de 8 mm dans le cartilage du genou droit accompagné d’un déficit de force assez important par rapport au genou gauche. Ça nécessite un traitement de choc et de la rééducation. »

« Ça aurait pu être décelé plus tôt mais le truc c’est que j’ai traîné ça pendant la fin de saison. En fait, depuis le début de ma carrière, j’ai des tendinites au genou et là je pensais que c’était une tendinite plus virulente que d’habitude mais nan. »

« C’est une douleur de basketteur. Tout le monde joue avec une douleur. Là ça commençait à faire vraiment mal et j’me suis dit que c’était peut-être plus grave. Et avec l’IRM, j’ai vu le résultat. »

Sur l’endroit où il suivra sa rééducation :

« A Paris dans un premier temps puis je vais descendre sur Cap Breton avant d’aller suivre le reste du traitement à Pau entrecoupé de rééducation. »

Sur le traitement en question :

« Y’a pas d’ablation, c’est rien de vraiment lourd en fait. C’est quelque chose sur lequel tu peux récupérer facilement mais il faut du temps. Ça dépend des personnes en fait, on peut récupérer en deux semaines comme on peut récupérer en un mois. C’est propre à chacun. »

Sur ses chances de retour en EDF :

« Grand max, si je peux revenir, en étant apte à jouer d’ici trois semaines, c’est bien. Au-delà, c’est compliqué pour partir à Londres. C’est une course contre la montre. »

« Disons que c’est compromis à 40% en étant optimiste. Mais comme le dit Terminator : « I will be back ». Ne m’enterrez pas trop vite, je suis un mec optimiste. »

Sur son état d’esprit :

« C’est frustrant mais c’est comme ça. J’ai pris un coup sur la tête quand je l’ai appris. En fait, la première question que j’ai posé au docteur c’est si j’étais out pour les Jeux. Et ça m’a rassuré parce qu’il m’a dit « Non pas vraiment ». Ça m’a redonné de l’espoir. »

 

Tags :
Comments

Commentaires (3)

  1. Zack

    Bon courage et bon rétablissement à Bomayé.

    J'espère qu'il va pouvoir récupérer assez rapidement pour pouvoir prétendre à la sélection.

  2. OscarAbine

    Croisons les doigts…

  3. Legendary Derrick Po

    Nos problèmes de riches, avec notre supposée "opulence" de pivots finit par ressembler à une opération commando à l'intérieur… Out Noah, Traoré et Mahinmi. Alors, on fait quoi maintenant ?? on joue aux fléchettes avec Tillie et Jaiteh ??… En tout cas, Séraphin salive d'avance d'une place dans le 5…

    Courage à Jooks et Bomayé.