Ali Traoré : « On aura besoin de tout le monde pour faire un podium »

Ali Traoré (7 pts, 5 rbds et 1 ctr) nous donne son sentiment sur l’EdF et sur son état de forme.

BasketActu : A quoi ça peut servir un match comme ça ?
Ali Traoré : Ça permet au moins de travailler un peu la zone, mais c’est clair qu’il y a des extérieurs en face qui se sont enflammés. Mais on les a déjà joués plein de fois, on sait ce qu’on a à faire.

BasketActu: Après le dernier match, Vincent Collet avait dit avoir été un peu déçu par le rendement des remplaçants. Là quand tu es rentré, on t’a senti très déterminé, notamment au rebond et dans le combat.
AT : Moi mon but c’est de retrouver du rythme, de retrouver du basket. Je ne suis clairement pas à 100% donc j’essaie de retrouver de bonnes sensations. C’est pour ça que je voulais rentrer fort dans le match, en allant au charbon. De toute façon, je ne vais pas jouer 20 ou 30 minutes. Donc aujourd’hui c’était vraiment du foncier basket.

BasketActu : Tu en es où là physiquement ?
AT : Ça va mieux. J’ai encore des douleurs persistantes mais ça c’est normal. Après il faut que je retrouve des automatismes, du rythme, de la vision de jeu, ce sont des choses que tu ne peux pas avoir en faisant de la rééducation. Hier on a fait une grosse séance d’entraînement avec les remplaçants qui m’a beaucoup servi.

BasketActu : Là vous étiez à nouveau sans Rony et Flo, qui sont vos leaders défensifs, ça joue aussi non ?
AT : Oui, clairement. Ces deux-là ce sont vraiment des guerriers. Ils vont être déterminants pour nous. Des mecs comme Kevin et moi, je pense qu’on peut l’être aussi mais dans une autre partie du jeu, plutôt en essayant de mettre des paniers importants. Mais Ronny et Flo sont essentiels dans notre jeu.

BasketActu : Le scoring était très bien réparti aujourd’hui, c’est important pour le groupe ?
AT : Bien sûr. Le but de Vincent aujourd’hui c’était vraiment de faire jouer tout le monde pour que toute l’équipe soit en confiance. De toute façon, on aura besoin de tout le monde pour faire un podium. C’est notre objectif.

BasketActu : On a l’impression qu’au moment où il faut parfois appuyer pour faire la différence, vous y parvenez.
AT : On a clairement maintenant beaucoup plus de mental qu’avant et nos leaders, ce sont des papis maintenant (rires). Les Boris, les Tony et compagnie savent jouer. Ils ont atteint la plénitude de leur jeu et ils savent appuyer dessus quand il faut. Même Nicolas Batum, cette crevette anorexique (rires), sait le faire quand c’est le moment de faire mal.

Tags : ,
Comments
Rédacteur en chef de BasketActu.com, BasketSession.com et du magazine REVERSE. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.