La France remporte un match « compliqué » face à l’Allemagne

Dans un match aux conditions « particulières », l’équipe de France aura malgré tout réussi à aller chercher une dernière victoire en préparation, face à l’Allemagne.

Allemagne 63-68 France

Tony-Parker-1400Défaits en Finlande et en Serbie, les Français se sont enfin imposés à l’extérieur dans des conditions difficiles et face à une équipe allemande qui, balayée à Strasbourg vendredi, a fait preuve d’orgueil et d’une belle résistance. Un bon dernier match de préparation avant que les choses sérieuses ne commencent samedi prochain.

Jouera, jouera pas ? Disposé sur la glace de la patinoire de la Lanxess Arena, le parquet de la salle Cologne a été rendu glissant par la condensation. Il a fallu attendre que la clim’ réduise la chaleur ambiante et la différence de température pour que les arbitres décident finalement de jouer. C’est donc avec une dizaine de minutes de retard que la France débute son dernier match de préparation face à une équipe d’Allemagne décidée à se racheter de sa déroute de vendredi soir au Rhenus, à Strasbourg.

La peur de la blessure semble tétaniser les Français, qui préfèrent prendre des tirs en périphérie plutôt que d’aller attaquer le  cercle. Dirk Nowitzki et ses coéquipiers se posent moins de question et, devant leur public, prennent les commandes de la rencontre. Les Bleus vendangent leurs tirs et se retrouvent distancer à la fin du premier quart plomber par leur faible pourcentage de réussite : 2 sur 17 aux tirs dont 1 sur 7 à 3 points. Les hommes de Vincent Collet sont mieux offensivement dans ce 2e quart et refont une partie de leur retard 22-18 (14e’) puis 27-21 avec un panier primé de Kahudi. Mais Nowitzki et Schröder sont en forme et creusent un nouvel écart pour la sélection germanique (31-21) avant que Diot, pas toujours à son avantage lors de la préparation, ne sorte de sa boîte et enquille trois paniers à trois points dans les dernières minutes de cette première mi-temps (38-32).

Dans les vestiaires, Vincent Collet demande à ses joueurs de hausser leur niveau d’agressivité malgré les conditions de jeu difficiles. Dans ce 3e quart, le sélectionneur tricolore aligne un cinq sans Gobert, ni Parker, qui d’ailleurs n’entrera plus sur le terrain en seconde mi-temps. La crainte de la blessure plane. Batum et De Colo impriment plus de rythme dans ce troisième quart et les Français, bien en place en défense, trouvent plus facilement des positions (44-43, 28e’).

Sur la dernière remise en jeu, alors qu’il reste une seconde à jouer, Kahudi balance la balle bien avant le milieu du terrain. L’incroyable tir entre et permet à la France de n’être qu’à un point des Allemands (48-47, 30e’).

Deux paniers primés de Diot et Gelabale permettent à la France de passer enfin devant au score (50-52). Les Bleus sont plus adroits aux tirs longue distance que près du cercle. Sous l’impulsion de Schaffartzik, l’Allemagne retrouve de l’allant (61-59). Diaw revenu sur le terrain égalise (61-61). Gelabale offre deux points de plus à la France avant que Gobert puis Diaw ne ratent chacun leur lancers francs. Mais le capitaine des Tricolores se fait pardonner en défendant dur sur Nowitzki qui rate complètement son shoot. De Colo récupère la balle et part au tir (61-65). La défense française fait la différence dans les dernières secondes. Les Bleus s’imposent grâce à une série de lancers-francs de De Colo (63-68) et finissent sur une victoire à l’extérieur, la première de cette préparation. Face à des Allemands qui leur ont opposé bien plus de résistance que vendredi, les Bleus ont répondu présent . De bon augure avant le début de l’EuroBasket, samedi prochain.

Tags : , , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.