Andre Barrett n’est plus choralien

Via un communiqué de presse, le club de la Chorale de Roanne a officialisé le départ du meneur US.

 

Il y’a des séparations qui se passent mieux que d’autres, celle d’Andre Barrett et du staff choralien n’entre pas dans ce cas. Par le biais d’un communiqué, Emmanuel Brochot est longuement revenu sur les raisons de ce départ et sur l’actuelle mauvaise passe sportive traversée par le club.

 

 « Ce n’est pas son talent qui lui est reproché mais son manque d’implication dans le jeu, dans l’extra sportif, et le manque d’intérêt qu’il porte à Roanne mais aussi à l’équipe. Ce joueur ne souhaite pas mettre son talent au profit du club. Etant l’un des meneurs les mieux payé du championnat, cette situation ne pouvait pas perdurer. Avec Luca, nous avons estimé que le conserver était risqué pour la suite de la saison. Aucun joueur, pas plus Uche que les autres, n’a eu son mot à dire sur cette décision.

Pour rappel, je n’ai aucune préférence parmi les joueurs de l’équipe. Les joueurs sont là pour jouer, le coach pour entrainer et moi pour présider, chacun à sa place. Ma seule priorité est de préserver l’intérêt du club. J’ai réuni les joueurs dimanche soir pour leur faire part de mon mécontentement suite à leur défaite à Nanterre. Je leur ai également rappelé, ainsi qu’aux salariés du club, qu’ils devaient rester professionnels malgré les attaques quotidiennes dans la presse ou sur les réseaux sociaux et ce, par certaines personnes qui se disent amoureuses de la Chorale… Ces actes d’intimidation ne doivent pas nous affaiblir mais bien au contraire, nous unir et nous rendre plus solidaire encore dans le but de faire grandir notre club dans le respect des valeurs que véhicule le basket. Allez Chorale« .

 

Par ailleurs, le président Brochot a confirmé la signature de Rashad Wright, un meneur US bien connu de Luka Pavicevic, côtoyé notamment à l’Alba Berlin. Celui-ci débutera d’ailleurs dès vendredi face au BCM Gravelines-Dunkerque en championnat.

Tags : , , ,
Comments

Commentaires (5)

  1. kzu9

    Who's next???

  2. AURELIE

    Ces déclarations me font exactement pensées aux déclarations qu'avaient tenu jd jackson (coach du msb) la saison passée suite à la défaite contre cholet à antarès.

    Pour avoir vu jouer André Barret plusieurs fois, je ne vois pas ce qui justifie le fait que mr brochot puisse affirmer que ce joueur refuse de s'impliquer dans le groupe et de mettre son talent au service du club, tant que le coach a su utiliser mr Barret sur ses qualités, mr Barret a été très performant, ensuite on a voulu faire le faire jouer contre nature et forcément la donne a changé.

    Mr Brochot, si nous n'aimions pas la chorale, nous ne nous inquiéterions pas actuellement des résultats désastreux de l'équipe professionnelle. On ne vous attaque pas, on se fait simplement beaucoup de soucis pour le club de notre coeur. Les résultats sportifs sont loin d'être glorieux. Il faut remonter à la saison 2005-2006 pr voir roanne se classer (9ème) presque comme aujourd'hui et il ne faut pas oublier une chose MONSIEUR LE PRESIDENT, si votre club n'organisait pas les as, vous n'y participeriez pas(une performance jamais réalisée ces dernières saisons). Maintenant, si vous ne pouvez pas ou ne voulez pas acceptez la critique, sachez que nous ne importunerons plus, mais nous déserterons Vacheresse.

  3. PROUT

    J'ai du mal à comprendre le message du président. Suppoter de cholet, lorsque Robert HITE est parti, le prèsident de Cholet n'a pas fait une telle déclaration alors que je pense que ce joueur ne s'impliquait pas à 100% dans l'équipe. Cela reste à confirmer mais depuis son départ les résultats de CB sont meilleurs.

    J'espère que pour Roanne, ce départ amènera une nouvelle dynamique.

  4. JunkYard Dog

    je suis pas toujours d'ac' avec ce qu'elle dit (loin de là) mais sur le coup Oscarabine elle a plutôt raison.

    Ce communiqué a juste pour but de ressouder les liens d'une équipe qui s'étiole sportivement et en dehors. Brochot commence a prendre la mesure de ses erreurs et au lieu de les assumer et de calmer le jeu pour mieux repartir de l'avant, il gonfle le torse et cherche des coupables à ses propres erreurs.

    Malheureusement ce n'est pas en se lâchant sur un joueur qui a fait ce qu'il a pu dans un climat détestable (et qui subit un changement à 360 degré de coaching), ou sur l'ancien coach qu'il arrivera à quoi que ce soit.

    Cette semaine des as s'annonce tendue comme tout, et j'attend impatiemment de voir les réactions du public.