Andreï Kirilenko : « La Grèce reste la Grèce, quel que soit l’effectif »

Dans quelques heures, AK47 affrontera la Grèce. Avant cela, le leader russe nous a accordé quelques minutes.

Comment tu te sens à quelques heures de votre match face à la Grèce ?
Je me sens bien. Nous avons un bel adversaire, la Grèce qui a toujours joué un beau basket. Sur ce tournoi, ils ont montré qu’ils étaient encore là. De ce que j’ai vu, ils contrôlent très bien le rebond et dans le basket, celui qui contrôle le rebond est celui qui gagne généralement. J’espère qu’on va réussir à prendre ce match.

Jusqu’à présent vous faites un excellent parcours. Avec ce match, vous pouvez aller chercher la première place. C’est l’objectif premier ?
Ce match est vraiment important parce qu’on joue la première place. C’est important d’être le mieux placé pour les quarts de finale. Je pense que toutes les équipes seront dures à jouer en quarts mais c’est quand même essentiel de finir premier.

La Grèce a perdu beaucoup de joueurs (Diamantidis, Papaloukas, Schortsianitis). C’est une équipe qui fait moins peur qu’avant ?
Ils ont eu beaucoup de changements. Ils n’ont pas leurs vétérans mais ils ont des jeunes morts de faim qui jouent très bien. Ca court, ça défend très dur, c’est collectif. La Grèce reste la Grèce quel que soit l’effectif. Il ne faut surtout pas la sous-estimer.

Vous suivez les résultats de l’autre groupe ? Que penses-tu de la victoire de la France hier ?
On ne suit pas match après match mais on regarde ce qu’il se passe. Il n’y a pas grand-chose d’autre à faire ici. La France est très très talentueuse. Cette équipe de France est flippante. J’adore leur jeu athlétique. Il y a des joueurs qui savent se donner et faire ce qu’il faut pour gagner. Et en plus, vous avez Tony. C’est Tony, c’est Tony. Il est très très fort.

Si tu avais une équipe à éviter pour les quarts de finale, ça serait laquelle ?
Il n’y a personne à éviter. Quand tu arrives en quart, tout le monde est à craindre. La Lituanie joue à domicile, l’Espagne et la France sont très fortes, la Serbie a un coach redoutable et des joueurs talentueux, l’Allemagne a Dirk et Chris Kaman…

Le niveau de cet Euro est très élevé. Est-ce dû selon toi à la présence des nombreux NBAers qui participent cette année ?
C’est un extra. Le niveau du basket européen augmente d’années en années. On a plein d’équipes qui ne jouaient pas l’Euro avant et qui prouvent qu’elles ont leur place. La Macédoine s’en sort très bien et est surprenante. La Pologne a battu la Turquie. On va dire que les joueurs NBA apportent un plus, surtout quand ils arrivent à s’adapter au jeu FIBA comme c’est le cas pour Joakim Noah.

Tags :
Comments

Commentaires (4)

  1. AND11

    "Il n’y a pas grand-chose d’autre à faire ici"

    lol…

  2. el gaucho

    Grosse lucidité, à tous les niveaux, un vrai champion… Respect…

  3. mrj

    « LA GRÈCE RESTE LA GRÈCE, QUEL QUE SOIT L’EFFECTIF » ça fait du bien d'entendre ça. un mec qui a pas le melon. la grèce même diminué reste la grèce.

  4. SOLDI

    Les russes sont peut etre la seule team que craignent les espagnoles

    qui riquent de les retrouver en finale