Andrei Kirilenko : « Quelque soit l’équipe, ce sera dur »

Entretien avec AK47 après la victoire de son équipe face à la Finlande.

Vous avez commencé le second tour contre l’une des équipes les plus faibles de cette seconde phase. Comment vous y êtes-vous préparés ?

Nous avons eu du temps pour se reposer avec un jour off hier et nous avons révisé nos systèmes à l’entraînement. Nous avons préparé ce match comme nous le faisons avec les autres équipes. Nous les attendions au même niveau que les autres équipes. Je pense qu’à ce stade de la compétition, il ne faut pas faire de différence. Quelque soit l’équipe, ce sera dur.

L’équipe a énormément changé depuis votre titre en 2007

Oui ce sont deux équipes très différentes. Avec celle de 2007, nous avions de l’expérience. Là l’équipe est jeune. Mais avec les deux équipes, l’objectif est le meêm : nous voulons aller en finale et gagner ce championnat. Et nous ferons de notre mieux pour ça.

Les JO en ligne de mire donc ?

Oui bien sûr. Je veux aller aux Jeux Olympiques. J’ai fait ceux de Pékin et ceux de Sydney et c’est une consécration pour tout sportif. Ce sera un plaisir d’y aller mais nous devons d’abord nous concentrer sur cette seconde phase de l’Euro et les matches à venir.
Tu es le leader de cette équipe. C’est quelque chose qui te met la pression ?

J’ai la pression à chaque fois que je joue pour mon pays. En tant que représentants de la Russie, nous avons de grosses responsabilités. On ne peut pas se permettre de mal jouer ou de perdre sans jouer. Nous devons tout donner à chaque rencontre.

Que penses-tu du niveau de cet Eurobasket qui est décrit comme le plus relevé ?

Je pense que le niveau du basket en général a augmenté. Les équipes s’améliorent. Il n’y a qu’à voir la Macédoine, la Géorgie ou même la Finlance qui ont réussi à se qualifier pour le second tour.

Tags :
Comments

Commentaires (2)

  1. barbara

    par rapport à sa dernière réponse, j'ai juste envie de lui dire : regarde un peu mieux le tirage