Andrew Albicy : « Il n’y avait que sept secondes à tenir »

En conférence de presse, Andrew Albicy est revenu sur les incidents en fin de rencontre mais aussi sur la prestation du Paris Levallois.

Andrew-Albicy-large-MerciecaCe PL-BCM restera malheureusement dans les annales mais pour de mauvaises raisons. En conférence de presse, Andrew Albicy, capitaine du Paris-Levallois, est revenu sur ces incidents ainsi que sur le jeu développé par son équipe et qui est en nette progression depuis plusieurs rencontres.

Sur le match
« Il y’a un goût amer. On ne sait même pas si le résultat va être entériné, si le match va devoir être rejoué. On a fait un très bon match mais on ne sait pas s’il va être validé ou pas. C’est un peu mitigé comme sensation. On est content d’avoir fait le travail mais si ça se trouve ça n’aura servi à rien. On va attendre la décision de la commission et après on verra ».

Sur les incidents
« J’ai juste vu Daniel et Yannick parler, après je ne sais pas ce qu’ils se sont dit. Mais j’ai vu la réaction de Yannick et après ça a déboulé sur ça. Je peux comprendre les deux réactions. Je ne sais pas ce qu’ils ont dit mais je connais assez Yannick pour savoir que s’il a réagi comme ça il a du lui dire un truc pas gentil. Daniel n’avait pas non plus à répondre; pour moi les deux sont coupables et maintenant on verra la décision. Mais j’espère que l’on ne sera pas pénalisé pour ça, pour le gros effort que l’on a fait sur ce match ».

Sur le discours dans les vestiaires
« On en a parlé, on sait qu’il y’a des choses que l’on ne doit pas voir ni faire sur un terrain dans certaines situations. Maintenant on est humain, on a envie de défendre son coéquipier. On va voir comment ils vont juger ce qu’ils auront vu  à la vidéo. Mais je pense qu’il va y avoir des sanctions; je pense que ça va être pénalisant pour l’équipe et c’est dommage. Surtout qu’on avait le match, il n’y avait que sept secondes à tenir, juste sept secondes ».

Sur l’évolution de son jeu
« Je me sens à l’aise dans le jeu et je sens que mes coéquipiers me font confiance. Moi ça m’apporte beaucoup et quand je suis dans cet état d’esprit, je suis en confiance et j’arrive à m’exprimer. Avec les systèmes mis en place par Greg (Beugnot), j’ai beaucoup la balle donc j’arrive à m’exprimer et j’essaye de la partager avec mes coéquipiers et de les mettre en valeur. Je suis content que ça se passe maintenant comme ça mais il faut que l’on garde ce cap, que l’on continue à monter comme ça et je pense que l’on pourra faire de très bonnes choses cette année ».

Sur la défense
« On est beaucoup mieux. Avant, par exemple contre Le Mans, on avait pris plus de 90 points, c’était énorme et là on arrive à descendre les équipes à 70. Là Gravelines était parti pour mettre plus de 90 points. On a fait une très très bonne défense en deuxième mi-temps. Ça ce sont des choses que l’on a haussé; on arrive à se positionner correctement sur le terrain, on a eu des contre-attaques où l’on mettait seul des lay-up. Ce sont des choses que l’on a travaillé; c’est par la défense que l’on peut gagner un titre ou n’importe quel match en championnat ».

 

Crédit photo : Mercieca

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.