Anti-Preview Top 16 : derrière le brouillard, les quarts !

La situation est toujours aussi confuse à l’amorce de la dernière journée du Top 16 Euroleague.

Le Top 16 nouvelle formule nous a régalé et, cerise sur le gâteau, la dernière journée s’annonce palpitante. Petit coup de projecteur sur les six rencontres importantes de la soirée.

Groupe E

Si les quatre qualifiés sont d’ores et déjà connus, les places d’honneurs restent à distribuer. Fixés aux deux premières places, Real Madrid et CSKA Moscou vont tout faire pour conserver l’avantage du terrain pour les quarts de finale, tandis que, comme dans la cours de récrée, le quatrième repartira avec la médaille en chocolat et un billet aller-retour pour Barcelone.

En perte de vitesse depuis deux semaines, l’Anadolu Efes ira se frotter au Real Madrid. Choc de style assuré. Encore que, avec Sasha Vujacic et Kerem Tunçeri, la formation stambouliote a matière à rivaliser avec les Madrilènes niveau flopping. Au match aller, au terme d’un finish haletant, Jordan Farmar et ses compagnons l’avaient emporté. Pas dit que la Casa Blanca, chahutée ces derniers temps, ne veuille pas remettre les choses en plat avant les phases finales.

On veut pas dire, mais… les vrais vont tout faire pour trouver un streaming turc du match. Parce qu’ils savent qu’en cas de victoire de l’Efes, le commentateur de NTV Spor va encore craquer son slip.

Dans l’autre rencontre majeure du groupe, le Panathinaikos reçoit le CSKA Moscou. A l’aller les Grecs étaient repartis avec une valise. En difficulté au niveau du pointaverage, les partenaires de Diamantidis auront très certainement besoin de rendre la pareille aux Russes pour espérer éviter Barcelone. Reste que dans ce cas là, c’est l’Olympiacos qui pourrait se profiler.

On ne veut pas dire, mais… un œil sur son match, l’autre au Pirée, on veut bien que Pedoulakis ait un regard de faucon mais de là à dire qu’il en a la vision…

Groupe F

Un bon niveau au-dessus de tout le monde, le Barça pourra faire tourner au moment d’affronter le Maccabi Tel Aviv. Sur la pente ascendante mais miné par de traditionnels problèmes internes, le Club Nation s’amène sur les ramblas avec l’espoir de valider sa superbe phase retour. Shawn James fidèle au poste pour un duel physique avec Nathan Jawai, la différence devrait se faire à l’extérieur, où les mobylettes Hickman et Logan en découdront avec les vieilles cannes de Sarunas Jasikevicius.

On veut pas dire, mais… ça sent le match où quoi qu’il arrive, le Maccabi va passer…

Pendant ce temps là, plus au nord, Caja Laboral a son avenir entre ses mains… Enfin presque. Une victoire du Maccabi conjuguée à la défaite de l’Olympiacos par moins de 12 points élimineraient directement les Basques (ainsi que les Italiens). Pour Sienne, même son de cloche : même en cas de succès, une victoire du Maccabi et une défaite de l’Oly entraîneraient la sortie assurée (idem pour Vitoria).

On veut pas dire, mais… on verrait bien un scénario façon Italie – Bulgarie 2004 où Antonio Cassano, buteur à l’ultime seconde, offre la victoire et la qualif’. Enfin croit-il, car pendant ce temps là, petits arrangements entre amis obligent, le Danemark et la Suède achèvent leur match avec le 2 à 2 le plus insipide de l’histoire du football.

Khimki joue bien, très bien. Mais Khimki s’est tiré une sacrée balle dans le pied. Zoran Planinic moins à son aise, l’équipe de coach Kurtinaitis s’est longtemps appuyée sur Paul Davis (et la motion offense) pour chatouiller les plus gros. Reste qu’une déroute sur le parquet du Fenerbahçe lors de la phase aller et un revers concédé à domicile la semaine passée face à Caja Laboral pourraient coûter les quarts de finale. C’est donc une authentique rencontre que 8ème de finale que les banlieusards vont jouer au Pirée. De leur côté, victoire ou défaite, les Grecs peuvent choisir… Mais attention gare dérapage incontrôlé.

On veut pas dire, mais… avec le sang de Pythagore, Eratosthène, Thalès et compagnie dans les veines, les Grecs sont toujours gagnants lorsqu’il s’agit de mathématiques… Même quand ils perdent.

Les rencontres de la soirée :

Group E
Zalgiris Kaunas vs. Brose Baskets
Avril 4
18:45
Unicaja Malaga vs. Alba Berlin
Avril 4
20:45
Panathinaikos Athens vs. CSKA Moscow
Avril 4
20:45
Real Madrid vs. Anadolu Efes
Avril 4
20:45
Group F
Olympiacos Piraeus vs. BC Khimki MR
Avril 4
20:45
Caja Laboral vs. Montepaschi Siena
Avril 4
20:45
Barcelona Regal vs. Maccabi Electra
Avril 4
20:45
Besiktas JK vs. Fenerbahce Ulker
Avril 5
19:30

Le classement :

GROUPE E
*CSKA Moscow
10-3
*Real Madrid
9-4
*Panathinaikos Athens
9-4
*Anadolu Efes
9-4
Unicaja Malaga
7-6
Zalgiris Kaunas
5-8
Alba Berlin
3-10
Brose Baskets
0-13
GROUPE F
*FC Barcelona Regal 12-1
Maccabi Electra Tel Aviv 8-5
Olympiacos Piraeus 8-5
Khimki Moscow Region 7-6
Caja Laboral Vitoria 7-6
Montepaschi Siena 7-6
Fenerbahce Ulker 2-11
Besiktas JK Istanbul 1-12

Les différents cas de figure :

 

Victoire

1

2

3

4

Olympiacos, Caja Laboral, Barcelone Barcelone Olympiacos Maccabi Caja Laboral
Olympiacos, Caja Laboral, Maccabi Tel Aviv Barcelone Maccabi Olympiacos Caja Laboral
Olympiacos, Siena, Barcelone Barcelone Olympiacos Maccabi Siena
Olympiacos, Siena, Maccabi Barcelone Maccabi Olympiacos Siena
Khimki (par 1 à 10 points), Caja Laboral, Barcelona Barcelone Khimki Olympiacos Caja Laboral
Khimki (par 11 points), Caja Laboral, Barcelone Barcelone Khimki Caja Laboral Olympiacos
Khimki (par + de 12 points), Caja Laboral, Barcelone Barcelone Khimki Caja Laboral Maccabi
Khimki (par 1 à 12 points), Caja Laboral, Maccabi T.A. Barcelone Maccabi Khimki Olympiacos
Khimki (par + de 13 points), Caja Laboral, Maccabi Barcelone Maccabi Khimki Caja Laboral
Khimki (par 1 à 21 points), Siena, Barcelone Barcelone Khimki Maccabi Olympiacos
Khimki (par + de 22 points), Siena, Barcelone Barcelone Khimki Maccabi Siena
Khimki (par 1 à 3 points), Siena, Maccabi Barcelone Maccabi Olympiacos Siena
Khimki (par 4 points), Siena, Maccabi Barcelone Maccabi Khimki Olympiacos
Khimki (par 4 points), Siena (par + de 33 points), Maccabi Barcelone Maccabi Khimki Siena
Khimki (by 5+ points), Siena, Maccabi Barcelone Maccabi Khimki Siena

 

Victoire 1 2

3

4

Panathinaikos (16 points ou moins), Real Madrid CSKA Moscou Real Madrid Panathinaikos Anadolu Efes
Panathinaikos (entre 17 et 18 points)n Real Madrid Real Madrid CSKA Moscou Panathinaikos Anadolu Efes
Panathinaikos (entre 19 et 22), Real Madrid Real Madrid Panathinaikos CSKA Moscou Anadolu Efes
Panathinaikos (par 23 et +), Real Madrid Panathinaikos Real Madrid CSKA Moscou Anadolu Efes
Panathinaikos (+3 ou moins), Anadolu Efes CSKA Moscou Anadolu Efes Panathinaikos Real Madrid
Panathinaikos (entre +4 et +25), Anadolu Efes CSKA Moscou Panathinaikos Anadolu Efes Real Madrid
Panathinaikos (entre +26 et +48), Anadolu Efes Panathinaikos CSKA Moscou Anadolu Efes Real Madrid
Panathinaikos (par +49 et plus), Anadolu Efes Panathinaikos Anadolu Efes CSKA Moscou Real Madrid
CSKA Moscou, Real Madrid CSKA Moscou Real Madrid Anadolu Efes Panathinaikos
CSKA Moscou, Anadolu Efes CSKA Moscou Anadolu Efes Real Madrid Panathinaikos

 

Tags :
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.