Antibes et Pau déjà bien lancés

Les deux favoris de la compétition se sont facilement imposés.

Le Portel-Antibes : 72-109

C’est ce qui s’appelle prendre une valise. Commencer par une défaite de 37 points à la maison on a en effet connu mieux. Et sans les 31 points de Sherman Gay l’addition aurait été plus salée. Il faut dire que les requins antibois ont été en total réussite (62,1% de réussite au tir) tout en dominant le rebond (26 à 22). L’arrière-ailier Anthony Hilliard a lui fait un carnage (28 points, 5 rebonds et 9 passes décisives). La perf de la team sudiste confirme s’il le fallait qu’ils seront dans les favoris pour la montée sportive.

 

Denain-CCRB : 70-86

La saison va être longue pour les Nordistes qui démarrent par une lourde défaite à domicile. Les joueurs de Nikola Antic ont été plutôt adroits à 3 points (42,3%) avec une mention spéciale pour Angelo Tsagarakis (4/9). Avec 15 points et 8 rebonds, Kevin Corre a montré qu’il serait redoutable dans la raquette. Avec un Rodrigue Mels déjà très efficace (13 points, 4 rebonds et 2 passes décisives), le CCRB est en tout cas parfaitement lancé pour la saison.

 

Aix Maurienne-SPO Rouen : 90-84

Prometteur en préparation, le SPO a pu constater que la compétition c’est autre chose en tombant d’entrée de jeu. Mais avec un Cliff Brown de gala (30 points et 11 rebonds), difficile de
stopper les Savoyards, d’autant plus qu’ils ont écrasé le rebond (38 à 28). Côté rouennais, Mc Kines avec 23 points et Wesley avec 17 points ont montré qu’ils pourront être les leaders offensifs de l’équipe. Mais pour viser les playoffs, Laurent Sciarra va avoir besoin que ses jeunes pèsent plus au niveau des rotations.

 

Lille-Fos sur Mer : 84-71

Lille est ambitieux et le prouve en accrochant un gros poisson pour son début de compétition. Loic Akono a prouvé qu’il avait fait le bon choix en redescendant à l’étage inférieur eu égard à sa ligne de stats : 15 points, 4 rebonds et 4 passes décisives. Mais c’est le duo US Smith/Bradford qui aura porté l’attaque lilloise avec 37 points à deux. Pour Fos il s’agit avant tout de régler le problème des balles perdues car 20 est un chiffre beaucoup trop élevé. A noter la bonne perf de Chris Davis avec ses 21 points ; quant à  John Williamson, remplaçant de « big Sherm » ses 13 point et 8 rebonds montrent un bel abattage mais pas suffisant pour obtenir la victoire.

 

Nantes-Evreux : 72-77

Les Nantais pourront certainement nourrir quelques regrets car la victoire était largement envisageable. Mais stopper l’intérieur Jeremiah Wood (26 points et 13 rebonds) semblait être une mission impossible. Largués au rebond (35 à 23), les joueurs de Guillaume Quintard vont aussi devoir trouver d’autres solutions offensives que James Mathis (19 pts) car le banc n’aura pas été suffisamment pesant sur le match. C’est à ce prix que les playoffs pourront être un objectif envisageable plutôt que de batailler dans le ventre mou.

 

Charleville Mézières-Bordeaux : 98-94

Dans un match placé sous le signe de l’attaque, le promu a parfaitement tiré son épingle du jeu concrétisant sa victoire dans le money-time. Anthony Racine s’est distingué avec 13 points (à 44,4%) et 3 rebonds. Mais la meilleure marque revient au meneur Fabien Calvez avec 20 points (à 87,5% de réussite). Cependant dans la raquette il leur faudra avoir plus d’impact pour lutter contre les gros (32 à 24). Bordeaux lui peut se satisfaire d’avoir chopé Nate Carter (24 points et 6 rebonds) qui a près une saison galère au CCRB semble reparti sur de bonnes bases.

 

Pau Lacq Orthez-HTV : 88-67

Après un départ canon (26-16), le HTV a logiquement plié face aux favoris de la saison. Il faut dire qu’avec cinq joueurs à dix points ou plus les Béarnais avaient plus de munitions offensives (15 pts pour Boddicker et Morency). Quand aux Varois, ils auront été portés par leur Américains la meilleure éval’ revenant à Corey McIntosh avec 18 (pour ses 22 points, 4 rebonds et 3 passes décisives). A la mène Axel Julien aura sorti un match assez correct avec 9 points et 5 rebonds. Prometteur pour la suite des évènements…

Tags :
Comments

Commentaires (5)

  1. GW

    Mais qu'est ce que Shermann Gay est allé foutre au Portel sérieux ???

    Lille peut etre l'équipe surprise. En tout cas ils sont déja bien rodés !

  2. GW

    Anthony Hilliard, premier match en France et 37 d'éval…

    Tim Blue qui débarque de Finlande, 32 d'éval.

    Alain Weicz est vraiment un magicien !

    Par contre il joue commme au HTV, avec une rotation à 7 joueurs…