Antibes surprend, Aix Maurienne en roue libre

La premiere partie de cette 23e journée s’est soldée par un carton plein d’Aix Maurienne, une surprise d’Antilles et des matchs serrés à Nantes et au Portel.

Antibes 69-62 Bourg

Antibes refait surface après avoir sombré durant 9 matchs consécutifs en s’offrant la tête de Bourg qui partait pourtant favori pour cette rencontre. Apparemment la victoire de l’olympique d’Antibes face à l’ALM Evreux aura mis les hommes de Savo Vucevic en confiance puisqu’ils ont fait trébucher Bourg à domicile. Pourtant, les adversaires du jour semblaient avoir pris une certaine dimension en battant Rouen lors de la 22e journée, mais diminués par les blessures successives ils n’ont pas réussi à venir à bout d’Antibes.

L’intérieur Sacha Massot (17, 5, 2) a été le meilleur joueur d’Antibes. Quatre joueurs du 5 majeurs ont mis 12 pts ou plus assurant ainsi 54 des 69 points d’Antibes. Lesly Bengaber (12, 7, 4) et Justin Ingram (12, 4, 4) ont été bien appuyés par Milos Bojovic (13, 4, 3, 4 int.). Les deux équipes ont cruellement manqué de réussite aux tirs.

A bourg, seuls 3 joueurs ont été capables de porter l’équipe offensivement : David Monds (22, 10), Kevin Corre (11, 10) et le meneur Dean Oliver (10, 5, 8).

Savo Vucevic « C’était très important de gagner. Pendant le match, on a eu des bas et des moments difficiles. On a eu une baisse de régime en première et deuxième mi temps. Il nous manquait d’agressivité. Certains joueurs tombent dans la facilité et une bonne équipe de Bourg a su en profiter. (…) On est dans une bonne série (3 victoires de suite, ndlr) et ça aurait été dommage de faire un mauvais pas car je pense que sur l’ensemble du match on mérite cette victoire. »*

* Sources : Didier Berthet, Radio Scoop

Nantes 70-74 Boulogne sur mer

Cette rencontre était très importante pour les deux équipes qui se suivaient au classement. Nantes avait à cœur de prendre cette victoire à domicile mais l’absence du meneur Taron Downey (15.1 pts, 3.2 rbds, 5.7 pds/match) aura pesé sur la balance hier soir. Les deux intérieurs Nantais Aaron Cel (15, 7, 2 int.) et Korvotney Barber (19, 13) ont permis à Nantes de dominer non seulement au rebond (41-26) et une grande partie de la rencontre.

Fayçal Sarhaoui (4, 3, 6) a remplacé Downey pour assurer la bonne circulation du ballon et organisé l’attaque de Nantes. Seulement l’Hermine a cruellement manqué de réussite aux tirs avec seulement 39% à mi distance et 20% à longue distance.

En face, Tony Stanley (18, 3, 3) sort un gros match appuyé par Landon Milbourne (15, 6) et Nando Raposo (11, 7, 2). Finalement Boulogne s’impose sans Monroe pas tout à fait rétabli.

Germain Castano (coach de Boulogne) : « ça fait du bien. On ne va pas faire la fine bouche, ça nous fait beaucoup de bien. On voulait absolument faire une bonne performance à l’extérieur, ça faisait deux mois et demi qu’on ne gagnait plus à l’extérieur. On a une passe de 3 matchs, on s’était donné l’objectif d’en gagner 2/3. Commencer par un match à l’extérieur, c’est une bonne chose. Ca va faire du bien au moral. »

Clermont 65-87 Aix Maurienne

Score sans appel pour Aix Maurienne qui a dominé les débats au scoring comme au rebond (35-25), ce à quoi il faut ajouter une réussite insolente aux tirs. En effet, les Aixois ont réussi 50% de tirs à mi distance et tenez vous bien 61% à 3 pts avec 13 tirs marqués sur 21 tentatives. A Clermont seuls Tremaine Ford (15, 8, 1) et Mathieu Guichard (15, 4, 6) ont sorti la tête de l’eau.

A Aix la marque est mieux répartie avec 4 joueurs à au moins 13 pts dont deux double-double. Jo Ekanga (18, 2, 10) s’improvise meilleur passeur du match et James Mathis (14, 10, 3 blks, 2 int.) est au four et au moulin. Moses Sonko termine meilleur marqueur du match avec 19 unités assorties de 4 rebonds et 2 passes.

Le Portel – Boulazac 82-71

Boulazac fait encore une mauvaise opération après que les hommes de Sylvain Lautié aient eu jusqu’à 20 longueurs d’avance (24-44). Forts de leurs qualités athlétiques, ils ont imposé une grosse pression défensive que le Portel n’a pas été en mesure de gérer en première mi-temps. Yannick Gaillou (16, 8, 4 int.) fait une très bonne entame. Amadi McKenzie (12, 11) lui prête main forte et Boulazac et dans le bain. Cédric Mélicie apporte lui aussi sa touche en sortie de banc avec 13 pts. 24-39 à la mi-temps.

Le Portel s’est revéillé défensivement, et après quelques minutes en 2nde mi temps, l’ailier Chris Davis (23, 9, 2, 3 int.) s’est enflammé. Aidé par Nigel Wyatte (13, 6, 2) et Austen Rowland (13, 2, 3) le Portel se remet dans le match et revient à 55-57 à l’issue du 3e quart temps. Mehdi Labeyrie en dépit de sa technique et d’un mauvais pourcentage de réussite aux tirs a inscrit 13 pts et pris 7 rebonds. Le Portel a repris l’avantage psychologique et n’a plus lâché le match.

Tags : , , , , , , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.