Antoine Diot : « Le chaînon manquant, c’est surtout Alain Koffi »

Le Mans revient d’une victoire importante face à l’ASVEL, concurrent direct pour une place en playoffs.

La LNB a recueilli le ressenti Antoine Diot dans une interview sur le site de la Ligue. Le jeune meneur manceau fait notamment part de l’importante de la blessure d’Alain Koffi, pillier de la raquette mancelle, mais aussi de la dimention que prend Rob Lewin :

« Je pense que le chaînon manquant c’est surtout Alain (Koffi). Quand il était là, on était dans une meilleure période. Malheureusement, il s’est blessé. Rob nous fait énormément de bien, notamment en défense, où il est très actif. Il apporte beaucoup de rebonds, ce qui était une de nos faiblesses. C’est un chaînon très complémentaire de notre équipe. On va avoir besoin de lui, comme on va avoir besoin de tout le monde pour continuer. »

Le Mans accueillera samedi, à Antarès, Vichy, qui lutte pour le maintien et qui fait partie des équipes plutôt en forme. Ce match sera donc capital pour les Manceaux qui restent sur une série de deux défaites pour seulement une victoire. Diot s’est montré plutôt optimiste quant à une qualification en playoffs, voire plus si affinités :

« Malgré tout, on a une très bonne équipe sur le papier. Si on arrive à accrocher les playoffs, avec une dynamique positive, on peut battre tout le monde. Tout peut arriver dans des playoffs ! J’ai vraiment envie d’aller jusqu’au bout et on y croit. »

Tags :
Comments

Commentaires (4)

  1. maksim

    Le chainon manquant c'est surtout le plaisir de jouer…

    Réciter des systèmes bien proprement c'est bien mais savoir en sortir pour être créatif c'est mieux.

    Cette année regarder jouer l'équipe du Mans c'est comme de regarder jouer des robots préprogrammés.

  2. Cypos

    Sur la photo, on dirait que les deux arbitres vont se rouler une pèle ;-)

  3. Julius

    Tout à fait d'accord avec toi, cette équipe manque cruellement d'instinct… Pourtant je ne pense pas que Jackson soit le genre de coach à tout verrouiller par des systèmes comme pouvait l'être Collet…