Antoine Eito avait des choses à redire sur l’arbitrage

C’est un Antoine Eito assez amer qui s’est exprimé après la défaite de son équipe en finale de la coupe de France.

Frustration est certainement le mot qui est le plus revenu dans les discours manceaux après la défaite en finale de la coupe de France face à l’Asvel. Après être bien parti lors de la première mi-temps (35-26), le MSB a fini par s’écrouler, pénalisé notamment par sa maladresse (33% au tir, 11/23 aux lancers-francs). Mais pour Antoine Eito, l’arbitrage n’était pas non plus à la hauteur d’un tel rendez-vous. « C’est incroyable. On va encore dire que nous sommes des pleureuses comme Monsieur Difallah à Jonathan (Tabu) à la fin. « Arrête de faire ta pleureuse ! ». On nous parle comme ça à nous et nous, on n’a pas le droit de leur parler. Je trouve ça inadmissible. Bravo à l’Asvel […] C’était un match défensif. Je crois qu’on a rarement défendu à ce niveau cette année. On a pas de regrets sur notre niveau de jeu et sur ce qu’on a fait. On a des regrets de la manière dont cela s’est passé et c’est fou. Je le répète.. On va dire « le vieux con ». Cela fait cinq-six ans que j’appelle à des réunions entre arbitres et joueurs. Ils sont au-dessus et on ne peut rien faire. J’insulte personne. Je n’insulte jamais un arbitre. Je ne le ferai jamais dans la presse. Mais un moment donné, il faut constater. Je le dis très calmement, de manière objective » (Ouest-France).

Antoine Eito et Le Mans ne pourront toutefois ruminer très longtemps, car les playoffs ne sont pas encore validés mathématiquement.

Crédit photo : FFBB

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.