Antoine Eito : « On est en train de mettre un club dans la merde »

Après la nouvelle défaite face à l’ASVEL, les constats d’après-match étaient implacables sur la difficulté de la situation.

Cinq défaites en six rencontres; le bilan des Orléanais ressemble davantage au parcours d’un club jouant le maintien que les places d’honneurs. Face à l’ASVEL les habituelles difficultés du club sont une nouvelle fois apparues : gros craquage en début de match, manque de présence des deux postes 5 au rebond… Comme si en l’état actuel, l’effectif n’était pas capable de passer outre ces points noirs. Alors qu’une réunion d’urgence doit se tenir ce mardi pour faire le point, peu de joueurs sont pour le moment exempts de reproches, ce que confirmait d’ailleurs Antoine Eito après la rencontre face à l’ASVEL.

« C’est simple, mis à part Marco Pellin, Caleb Green et Brian Greene, on manque tous de constance. C’est haut, bas, haut, bas, tout le temps. Pas seulement au niveau de l’adresse, mais surtout dans l’application de ce que le staff réclame. Et cela n’est pas acceptable […] on est en train de mettre un club dans la merde » (La République du Centre).

Si changement il doit y avoir, pas sûr que Philippe Hervé puisse en bénéficier avant le match de ce week-end face au Havre déjà capital pour la suite de la saison…

Tags : ,
Comments

Commentaires (3)

  1. bucky

    On pourra reprocher à Antoine Eito beaucoup de choses mais au moins, il est honnête face à la situation actuelle… ceci dit, comment ne pourrait-il pas l'être ?

  2. on rêve ?

    en plus Eito il s'y connait pour mettre un club dans la merde…(RIP Vichy…)