Antywane Robinson à Erdemir ?

Contrairement à ce que certains pensaient, Robinson ne devrait pas rempiler à Cholet la saison prochaine.

C’est au tour d’Antywane Robinson de faire le saut au sein du très lucratif championnat turc selon Sportando.

De Cholet, premier de la saison régulière, finaliste à Bercy et une participation à l’Euroligue, à Erdemir, 12e du dernier championnat turc, il n’ y a qu’un pas que l’Américain Antywane Robinson n’a pas hésité à franchir.

Si l’envie d’ailleurs peut être légitime, niveau sportif, le choix de ce poste 3/4 ne peut qu’être curieux. Peut-être pour ça qu’il n’aurait signé que pour un an, histoire de ne pas y faire de vieux os…

Tags :
Comments

Commentaires (19)

  1. Doudal

    On a plus que Vebobe en poste 4 pour l'année prochaine.. faut esperer un recrutement d'un poste 3 et d'un poste 4 !

  2. Jordan85

    Et un de plus qui va pas etre paye en temps et en heure…

  3. OscarAbine

    'Reusement que c'est pas un joueur de l'Asvel, qu'est-ce qu'on aurait pas entendu…

  4. GW

    Il va revenir à Cholet à la fin du lock out ?

  5. manu49

    Moi aussi je le vois bien revenir à CB d'ici un ou deux ans!!

  6. OscarAbine

    Bah oui, mais, malheureusement, c'est vrai pour tous les clubs, j'ai l'impression. Pas vu un tableau budgets (réels) 2011 vs budgets (prévisionnels) 2012 mais ça serait intéressant – ou inquiétant, c'est selon.

    Et je ne parle pas d'un club en particulier, plutôt de manière générale.

  7. OscarAbine

    Mais, Andy, c'est pas une question de mauvaise foi !

    C'est simplement que c'est des professionnels qui jouent pour être payés. Et ils vont là où on leur propose le plus de fric, c'est tout. Et c'est normal ! Moi aussi, on me propose le double pour aller dans une autre boîte, j'y vais demain ! Je travaille pour gagner ma vie, pas pour "l'amour du maillot".

    Kirksay, il s'en va parce qu'on veut plus lui proposer le même salaire. Robinson, il part parce que Cholet peut pas s'aligner sur ses prétentions pour l'an prochain. Meija, il part pour probablement quatre ou cinq fois plus qu'à Cholet.

    C'est pas des mercenaires, c'est des mecs qui gagnent leur vie. Et Pops, Walsh, Jefferson ou Hammonds, ben c'est pareil. Alors, après, ouais, Walsh et Jefferson ont en plus une mentalité de merde. Mais ils sont comme Robinson, Meija ou Kirksay : ils sont pas venus à l'Asvel (ou à Cholet ou à Nancy) par amour du maillot et ils en repartent pas par "désamour". Mais pour bosser ailleurs.

    L'important, c'est ce qu'ils ont fait pendant qu'ils étaient au club.

    Et, à ce niveau, c'est clair que Walsh et Jefferson n'ont pas été des plus positifs pour l'Asvel, quel que soit leur talent par ailleurs.

    Mais sans parler de basket particulièrement, faut arrêter de parler de "mercenaires" à chaque fois qu'il est question de payer un sportif. Globalement, c'est le discours ambiant qui tend à faire croire que "l'argent, c'est pas bien, courbez l'échine et voyez : ceux qui veulent de l'argent, c'est des mercenaires, c'est pas bien, faut travailler pour rien".

    C'est pareil que "l'humilité" : "ferme ta gueule et accepte ton sort".

    Moi, j'ai pas envie de vivre comme ça…