ASG 2011 : Dar Tucker enflamme Bercy, Amara Sy MVP du match

Une fois de plus, la All Star Game LNB a été une réussite. La salle était pleine et les joueurs ont su donner le change.

Nouvelle année, nouvelle édition du All Star Game. Une fois de plus, l’évènement a été à la hauteur de sa réputation dans une salle de Bercy archi-blindée.

Une rencontre tout du long menée par les Américains avant d’être remportée sur le fil par la sélection française. Si dans le premier quart-temps, les deux équipes ont insisté sur l’aspect no-defense, les français ont fait le show et régalé le public. Fabien Causeur au dunk puis derrière l’arc, Yannick Bokolo au dunk… De l’autre côté, la paire parisienne HamiltonChatfield assurait aux côtés du golgoth Akin Akingbala. La sélection étrangère, drivée par un Taylor Rochestie magistral dans sa vision de jeu, a pourtant réussi à creuser l’écart pour prendre une considérable avance avant de voir la sélection française revenir dans le sillage d’Amara Sy, Adrien Moerman et Charles Kahudi. Les joueurs de Christian Monschau ont fini par s’imposer 130-123. Amara Sy a eu l’honneur de soulever pour la seconde fois le trophée de MVP de la rencontre.

Le ASG, c’était également un bon nombre de concours. Et cette année, le jeu en valait la chandelle.

A la surprise générale, c’est le jeune Léo Westermann qui a raflé le trophée de concours de meneur. Mal embarqué face au favori Taylor Rochestie, Léo a relevé la tête pour abattre son adversaire puis éliminer Steed Tchicamboud.

Xavier Corosine a, quant à lui, représenté le promu francilien Nanterre en remportant le concours à 3 pts face au limougeaud Kyle McAlarneyEdwin Jackson et Kenny Grant n’ont pas réussi à passer le premier tour.

Attendu chaque année, le concours de dunk a été l’événement  de la soirée. Venu de Pro B, Dar Tucker a enflammé le public de Bercy dès son premier dunk. Le second n’a fait que valider sa participation en finale. Une finale qu’il remporte haut la main face au Manceau Max Kouguère. Monstrueux physiquement, Tucker a impressionné par son explosivité et la hauteur à laquelle il est monté sur chaque dunk. Ses riders ont fait lever les foules et mis tout le monde d’accord. Du grand spectacle et un concours de très bon niveau.

Le All Star Game a également été marqué par ses nombreuses animations dont le retour du monstrueux orchestre, le Miami Street Band, les danseuses, le fameux shoot à 100 000 euros. Mais les mascottes de Miami et des Nets ont remporté le plus de succès.

Une vraie réussite pour la Ligue de Basket malgré l’absence des NBAers.

Français

Statistiques
Joueurs 5d Mins Pts Tirs % 3 pts % LF % Rebonds Contres Pd In Bp Fautes Év
O D T Pr Ct Fte Fpr
Total 200 130 56 – 104 53.8 14 – 38 36.8 4 – 6 66.7 16 31 47 6 3 37 13 20 7 7 163
5. Sy Amara * 25 23 10 – 15 66.7 3 – 4 75.0 0 – 0 5 5 10 1 1 1 3 5 2 0 28
6. Lombahe-Kahudi Charles * 19 15 6 – 12 50.0 3 – 5 60.0 0 – 0 4 3 7 0 1 2 0 2 0 0 16
7. Causeur Fabien * 21 11 4 – 10 40.0 3 – 9 33.3 0 – 0 0 0 0 0 0 3 4 1 0 1 11
8. Bokolo Yannick 17 4 2 – 5 40.0 0 – 1 0.0 0 – 0 1 1 2 0 0 7 0 2 0 0 8
9. Morlende Paccelis 8 2 1 – 4 25.0 0 – 2 0.0 0 – 0 1 0 1 0 0 2 0 2 1 0 0
10. Fournier Evan 15 14 6 – 10 60.0 2 – 6 33.3 0 – 0 0 1 1 0 0 1 1 0 1 0 13
11. Pope Nicholas 18 7 3 – 8 37.5 1 – 4 25.0 0 – 0 0 0 0 0 1 4 0 1 0 0 5
13. Samnick Victor 18 14 7 – 9 77.8 0 – 0 0 – 0 1 10 11 2 0 3 0 1 1 0 27
16. Vaty Ludovic * 17 8 4 – 9 44.4 0 – 0 0 – 2 0.0 1 3 4 0 0 2 1 1 0 1 7
18. Moerman Adrien 19 22 8 – 14 57.1 2 – 5 40.0 4 – 4 100 3 8 11 3 0 3 3 1 2 3 35
20. Albicy Andrew * 23 10 5 – 8 62.5 0 – 2 0.0 0 – 0 0 0 0 0 0 9 1 4 0 2 13

Entraîneur :

Etrangers

Statistiques
Joueurs 5d Mins Pts Tirs % 3 pts % LF % Rebonds Contres Pd In Bp Fautes Év
O D T Pr Ct Fte Fpr
Total 200 123 54 – 100 54.0 8 – 30 26.7 7 – 11 63.6 12 30 42 3 6 43 14 19 7 7 156
4. Chatfield Eric * 10 6 2 – 4 50.0 2 – 4 50.0 0 – 0 0 3 3 0 0 1 1 2 0 0 7
5. Akingbala Akin * 11 12 6 – 7 85.7 0 – 0 0 – 0 1 1 2 1 0 1 1 1 2 0 15
6. Gipson Teddy 14 5 2 – 6 33.3 1 – 3 33.3 0 – 0 0 3 3 0 0 0 0 0 0 0 4
7. Aminu Alade 14 15 5 – 7 71.4 1 – 2 50.0 4 – 4 100 1 2 3 0 0 1 2 2 0 2 17
8. Banks Cedrick 17 8 3 – 10 30.0 2 – 7 28.6 0 – 0 0 2 2 0 1 4 2 1 0 0 8
10. Rochestie Taylor * 24 11 5 – 10 50.0 1 – 3 33.3 0 – 0 4 3 7 0 1 15 1 4 1 0 25
11. Schilb Blake * 22 12 6 – 9 66.7 0 – 2 0.0 0 – 0 0 3 3 0 1 4 2 1 0 0 17
12. Barrett Andre 18 8 3 – 7 42.9 0 – 2 0.0 2 – 2 100 1 2 3 0 0 11 0 3 0 1 15
13. Holland John 22 10 5 – 12 41.7 0 – 2 0.0 0 – 0 2 2 4 1 2 4 2 3 1 0 11
14. Linehan John 6 2 1 – 3 33.3 0 – 1 0.0 0 – 0 1 1 2 0 1 2 0 0 0 1 4
15. Williams Jawad * 22 13 6 – 9 66.7 1 – 3 33.3 0 – 0 1 3 4 0 0 0 2 1 0 0 15
17. Hamilton Lamont 20 21 10 – 16 62.5 0 – 1 0.0 1 – 5 20.0 1 5 6 1 0 0 1 1 3 3 18

 

 

 

Tags : , , ,
Comments

Commentaires (20)

  1. AND11

    Honteux le titre de MVP…

    Je suis définitivement fan de JLM. Le mec a benché Linehan et Akin tout le match. Enorme :)

  2. someone

    JLM a benché ses joueurs et a un moment on voit samnick demander un changement côté francais. SLUC tres intelligent

  3. tapion

    Le meilleur moment ca a été quand une cheeleader a commence à perdre son pantalon sur la dernière Dance ^^

    Sinon Burnie dechire, c'est lui le mvp

  4. vito

    Taylor meilleur passeur, meilleur rebondeur, sort un gros match mlagrè le fait d'être coaché par un non coach

  5. vito

    oué enfin je protege un maximum les joueur du SLUC en les faisant peu jouer…tjs la classe le JLM

  6. Basketgirl

    Le meilleur moment Tucker qui enflamme tout. Des dunks monstrueux, tjrs le sourir il est heureux et il fait plaisir!

  7. nono001

    Concernant l'élection du MVP j'ai peut être une explication pour le choix d'Amara par rapport à celui de Moeirman.

    Si le système est toujours la même les votes se font au début/milieu du 4e quart temps car il faut le temps de récolter les votes des journalistes présents et d'en faire la synthèse.

    Donc la fin de match énorme de Moeirman n'a dans ce cas pas pu être prise en compte pour l'élection du MVP.

  8. Sisi 92

    Vous etes fous ! Le Mvp c Dar Tucker