ASG 2013 : La victoire pour la sélection française (130-117)

La sélection française l’emporte face à la sélection étrangère sur le score de 130 à 117.

ASG-winners

Un All Star Game c’est normalement du show, de la folie, du feu sur le terrain. On ne va pas se mentir, on n’a pas vu ça de suite sur le terrain. Le match entre la team France et la Team étrangère a en effet démarré sur un rythme assez lent dans une salle il est vrai une peu endormie. Aussi si la ligne arrière Albicy-Jackson a lancé les Locaux et que l’on a assisté à un duel sympathique entre les coéquipiers Florent Piétrus et Randal Falker, il a fallu attendre les entrées des Nanterriens David Lighty et Mam Jaiteh pour que la rencontre devienne un plus show. Les deux deux comparses ont enchaîné les dunks et les alley-oops pour régaler les spectateurs présents (29-33).

Le second quart-temps a commencé avec un très gros dunk de Nivins ligne de fond. Diot en a calé dunk sympa en contre attaque trente secondes plus tard. Il y’a aussi eu beaucoup de tentatives de alley-oops des deux côtés mais également des ratés. Les Français sont revenus à deux points (35-33) sous l’impulsion d’Antoine Diot notamment mais à chaque fois un des étrangers a rentré un shoot à trois-points pour entretenir l’écart. Boungo Colo a mis deux trois-points consécutifs pour ramener sa team à deux points. Passave Duteil a lui été solide dans la raquette et aux rebonds offensifs. Le quart-temps a terminé à 60-60.

A la reprise c’est Mam Jaiteh qui est très présent au scoring. Avec le duo Piétrus/Boungou Colo, la sélection française va alors prendre l’ascendant et Nobel Boungou Colo faire le show avec sa claquette-dunk quand Brian Greene lui y est allé de son alley-oop. Mais leplus dans l’esprit All-Star Game est incontestablement le pivot Mam Jaiteh bien aidé en cela par les caviars de ses coéquipiers. Côté étranger, le côté félin d’Ahmad Nivins a bien aidé tout comme l’adresse extérieure de Lamayn Wilson (98-88).

Après le shoot à 100000 euros remporté par l’heureux Thomas d’Etampes (une première dans l’histoire du ASG), le match a repris montant en régime après le gros dunk de Lamayn « La Fouine » Wilson. Côté français, Antoine Diot a envoyé à trois points pour maintenir l’avance française. Les shoots ont alors plus des deux côtés dans un match relativement débridé, Jean-Marc Dupraz et Philippe Hervé faisant largement tourner leur banc.Mais l’avance acquise par les Français a été suffisamment importante pour que les coéquipiers d’Ahmad Nivins ne puissent faire leur retard.

C’est donc la sélection français qui l’emporte face à la sélection étrangère avec pour MVP Nobel Boungou Colo.

Les stats

Crédit photo : Catherine Steenkeste

 

 

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.