ASG 2016 Heiko Schaffartzik : « La meilleure chose c’est que c’était l’anniversaire de mon père »

Si Heiko Schaffartzik était heureux d’avoir remporté le concours à trois points, c’est avant tout parce qu’il l’a fait devant sa famille et le jour de l’anniversaire de son père.

Ce qui est bien avec Heiko Schaffartzik ? C’est que le meneur est aussi sur et en-dehors du terrain. Après avoir battu le record de points en demie-finale (27 contre 24  auparavant), la gâchette nanterienne s’était mise le public de l’Accord Hotel Arena dans la poche. En finale il a été tout aussi en forme avec 21 points. Mais il a aussi ému les spectateurs présents en leur demandant de souhaiter un joyeux anniversaire à son père présent dans la salle. Avant d’aller ensuite distiller quelques bons mots en conférence de presse.

« Je suis content et heureux d’avoir gagné. La meilleure chose c’est que c’était l’anniversaire de mon père aujourd’hui (hier). Il était ici à Paris avec toute ma famille. J’ai chanté très mal mais on a chanté. J’ai vu qu’il avait eu les larmes aux yeux (quand la salle lui a souhaité son anniversaire). Le concours a été plus facile que l’année dernière car je pouvais attendre les autres. L’année dernière je commençais avant les autres; là je pouvais juste attendre et regarder ce qu’ils faisaient. Le triplé ? Je ne sais pas, je ne sais pas où je serais. Pour le concours je ne m’étais pas entraîné, c’est beaucoup dans la tête. C’est difficile de s’entraîner pour ici. Le tir n’est pas naturel c’est juste que j’ai de grosses couilles (il se marre) ».

Crédit photo : Bellenger/IS/LNB

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.