ASG 2016 ITW Heiko Schaffartzik : « Un grand honneur pour moi d’être présent »

Tenant du titre au concours à trois points, Heiko Schaffartzik espère bien réitérer sa performance.

A l’entrainement Heiko Schaffartzik était en mode détente, ratant exprès plusieurs de ses tentatives à trois points. Tenant du titre du concours de la spécialité, le meneur nanterrien entend bien profiter à fond du All Star Game, un événement qu’il apprécie.

BasketActu : On t’a vu rater exprès pas mal de tirs lors de ton échauffement; c’est une stratégie pour ne pas trop en montrer à tes adversaires ?
Heiko Schaffartzik : Je pense que l’entraînement c’est quelque chose de complètement différent du concours. Les spectateurs, la pression… c’est un ensemble de choses pour lesquelles on ne peut pas vraiment s’entraîner. Peut-être que demain (aujourd’hui) je vais manquer tous les tirs, c’est possible.

BasketActu : Il y’a une grosse différence entre être un shooteur de concours et un shooteur de match ?
HS : Je pense. Est-ce-qu’on prend du temps pour tirer comme ça en match ou dans un entraînement ? Jamais. Quand tu prends un ballon ici tu shootes, c’est pas quelque chose que tu fais à l’entraînement. Je vais faire tout pour gagner mais si ça ne marche pas c’est la vie.

BasketActu : Qu’est-ce-qui t’avait aidé à gagner l’an dernier ?
HS : Si on peut rester concentré, on a une grande chance de gagner car avec tout environnement autour il y’a beaucoup de choses qui peuvent casser la confiance. Si on peut juste être focus sur le panier, on peut gagner. Mais personne ne sait vraiment comment se concentrer pour gérer tout ça.

BasketActu : Ta victoire reste un bon souvenir ? Y participer représente-t’-il quelque chose ?
HS : Oui. Ici c’est un très grand événement. C’est un grand honneur pour moi d’être présent. C’est très professionnel, c’est mieux qu’en Allemagne. Je le sais à 100%.

BasketActu : Est-ce-que la fatigue n’est pas présente avec l’enchaînement récent des matchs ?
HS : Franchement en ce moment je ne veux pas vraiment de vacances. Je me sens très bien, mon corps se sent très bien. Je veux rester comme ça et pour ça le pire ça n’est pas de continuer à prendre un ballon. On va aussi continuer le 31 et pour moi ça n’est pas un problème.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.