ASG 2016 ITW Jérémy Nzeulie : « Allez je balance »

Jérémy Nzeulie l’avoue : les Chalonnais présents au All Star Game se sont lancés des petits défis.

Le All Star Game ? Souvent un moment de plaisir également placé sous le signe de la déconne. Et ça on ne devrait pas manquer d’en avoir avec la colonie chalonnaise présente sur l’événement cette année. L’arrière Jérémy Nzeulie, présent sur le match et au Dunk contest, a d’ailleurs reconnu que des petits défis avaient été lancés entre les chalonnais des sélections française et étrangère.

BasketActu : C’est un peu le All Star Game chalonnais cette année ?
Jérémy Nzeulie : C’est vrai qu’on est nombreux. On a même pu se faire une table à manger rien qu’entre Chalonnais. On est venu en force, on va dire, sur ce All Star donc c’est une bonne chose. Ca montre qu’on a une bonne équipe.

BasketActu : Est-ce-que vous en avez parlé entre vous ?
JN : On a juste prévenu John (Roberson) qu’on n’allait pas les laisser gagner. Il y’a deux joueurs de l’équipe qui ont un pari mais je ne peux pas donner de noms. Vous allez le voir rapidement pendant le match, un de l’équipe française et un de l’équipe américaine. Vous allez peut-être voir du show.

BasketActu : Il y’a plusieurs challenges entre vous ?
JN : Allez je balance tout (il se marre). C’est Moustapha Fall. John a dit qu’il allait lui poser un lay-up sur lui et Mous’ a dit que non. Donc on va voir qui aura raison.

BasketActu : A titre personnel comment vis-tu ta sélection pour ce match ?
JN : Ca fait plaisir. Je pense que tout joueur qui joue en Pro A aimerait pouvoir faire le All Star. Ca montre qu’on aime un peu ce que je fais sur le terrain donc c’est une très belle reconnaissance pour moi. Maintenant c’est aussi un moment pour prendre du plaisir et on va essayer aussi d’en donner au public.

BasketActu : Tu parles de bons résultats; on a l’impression que ça a fonctionné très vite, comment l’expliques-tu ?
JN : Je ne serais pas comment l’expliquer mais déjà en-dehors du terrain ça a rapidement pris. On s’est tous très bien entendu. Derrière sur le terrain le coach a su nous mettre en confiance. On a aussi, je trouve, une équipe bien faite. On a ce qu’il faut pour défendre et attaquer. C’est ça qui rend l’équipe difficile à jouer.

BasketActu : Ca doit aussi te conforter dans ton choix d’avoir rejoint Chalon ?
JN : Pour moi c’était le bon moment de partir. On m’avait dit que j’allais avoir beaucoup de minutes et j’en ai. Au début de saison je n’ai pas été extraordinaire mais j’avais des minutes. Le challenge qu’on m’avait proposé c’est vraiment ce qu’on me donne actuellement. Ca me montre que je n’ai pas fait d’erreur; l’équipe est en haut de classement et pour moi c’est tout bénef.

BasketActu : Jean-Denys Choulet avait parlé de ton importance hors-terrain et de ton duo avec Gédéon Pitard; peux-tu nous en dire plus ?
JN : Avec Gédéon on se connaissait avant et on vient du même pays. On a beaucoup de choses en commun. On s’entend très bien et on est deux personnes qui aiment beaucoup rigoler. Moi je suis toujours le premier à mettre l’ambiance, à faire le fou. Je pense que c’est contagieux. On a beaucoup de gars qui aiment rigoler dans l’équipe donc ça fait que ça prend très vite.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.