Aulas prêt à investir si l’ASVEL quitte Villeurbanne ?

Le projet de grande salle continue à faire débat dans la capitale des Gones.

Depuis plusieurs semaines, les rumeurs faisant état d’un rapprochement entre le président de l’Olympique lyonnais, Jean-Michel Aulas, et Tony Parker, vice-président de l’ASVEL, enflent sérieusement entre Rhône et Saône. La grande salle tant espérée par Gilles Moretton et les supporteurs asveliens ne devrait pas sortir de terre, du coup, les greens cherchent des solutions afin de sortir de l’impasse. Interrogé par Lyon Capitale, le président du club de football Rhodanien a confirmé être plutôt intéressé par l’idée de venir donner un coup de main à l’ASVEL, en vue de mener à bien le projet d’Arena:

“Je suis prêt à investir à ses côtés [Tony Parker, Ndlr], dans une salle de 15 000 à 17 000 places qui viendrait enrichir l’Est lyonnais (…). Deux possibilités magnifiques : Gerland et Décines« .

On l’aura donc compris, Jean-Michel Aulas est prêt à investir mais pas à n’importe quel prix. Soit l’ASVEL déménage au sein d’une salle Gerland new look, écrin que le club avait souvent fréquenté au début des années 90, soit le multiple champion de France se rapproche du futur grand stade de football implanté à Décines.

Affaire à suivre, donc.

Tags : ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (11)

  1. bonstre

    J'aimerais bien que ça se fasse et que ce futur grand club laisse son nom et ses trophées à l'Asrto. OL Basket c'est bien.

    La petite Asvel repart en N3 et on en reparle dans 5 ans les amis.

  2. AND11

    Cette salle n'était qu'un prétexte pour voler le SLUC et obtenir 3 wild cards consécutives.

    Sans ces wild cards l'ASVEL de Parker n'aurait d'ailleurs même participé à l'EL vu ses résultats en championnat.

    Honteux. Tant mieux si tout s'écroule aujourd'hui.

    Gravelines, Orléans, Chalon méritent de grandes salles de basket. Sûrement pas l'ASVEL.

  3. vito

    c'est vrai que le basket bénéficie d'une exposition, d'une telle dynamique dans notre pays qu'on a pas besoin de grands projets…pathétique

  4. vincenç87

    Le probleme de Lyon,il est aussi niveau public parce qu'à l'ASVEL l'ambiance est nulle ça ne donne pas envie d'investir.