Avec un Doncic bluffant, la Slovénie s’impose face à la Grèce

Au terme de certainement le meilleur match du tournoi, la Slovénie a battu la Grèce. Luka Doncic a encore une fois été énorme.

Le plus beau match (jusqu’ici) de l’Eurobasket 2017 vient de prendre fin. Cette énorme bataille a vu la Slovénie s’imposer sur le fil face à la Grèce. Elle remporte la rencontre 78-72 et reste invaincue dans ce tournoi.

En première mi-temps, les Slovènes doivent faire sans Goran Dragic, très discret et gêné par des fautes à un moment. Mais on comprend très vite que ce match est pour Luka Doncic. La merveille du Real Madrid réalise 20 premières minutes énormes. Présence au rebond, à la passe, tirs à trois points à un mètre derrière la ligne etc.. Il est partout.

Il conclut son festival par une dernière bombe à longue distance. À la pause, la Slovénie mène 35-30, bien aidée par les 14 points, 2 assists et aucun ballon perdu de Doncic.

Au retour des vestiaires, c’est pourtant la Grèce qui revient avec beaucoup de hargne. Kostas Sloukas montre qu’il a lui aussi du répondant. Il dirige parfaitement son équipe, alternant paniers importants et caviars en tout genre.

Dans la raquette, que cela soit le vétéran Ioannis Bourousis ou le surprenant Georgios Papagiannis, les Grecs font un chantier impressionnant. Cela leur permet de passer devant à la fin du troisième quart-temps (58-52).

Le quatrième quart-temps démarre pourtant mal pour la Slovénie. Alors qu’il venait de rentrer un superbe panier avec la faute, Goran Dragic prend ensuite sa quatrième faute et doit sortir. Pas d’inquiétude, Luka Doncic est là.

À seulement 18 ans, le prodige prouve pourquoi toute la planète se l’arrache. Alors que son équipe est menée, il la remet sur les bons rails. Il enchaîne d’abord deux paniers de suite (dont une magnifique claquette) avant de donner un caviar à un coéquipier qui marque à trois points. Doncic termine avec 22 points, 5 rebonds et 3 assists.

La Grèce n’est pas encore à terre, elle pointe à un petit point à moins de deux minutes de la fin. C’est à ce moment que Goran Dragic sauve son match. Le leader slovène marque deux lancers francs et réussit une magnifique pénétration. La Slovénie n’est pas rattrapée et s’impose finalement 78-72. Elle reste en tête du groupe A.

Crédit photo : FIBA

Tags : , , , , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.