Axel Julien : « Peut-être plus de choses que les autres années »

Pour le meneur dijonnais Axel Julien, la Leaders Cup sera comme d’habitude très ouverte.

Au petit jeu des pronostiques, il est parfois compliqué de se lancer. Comme en championnat, la Leaders Cup peut être le théâtre de quelques surprises. En l’absence de Monaco, triple tenant du titre, la chasse est donc ouverte. Et pour Axel Julien, Dijon peut parfaitement se mêler à la lutte, à commencer par son quart de finale face à Strasbourg.

« Je considère qu’à la Leaders Cup il y a toujours quelques surprises lors des premiers tours. On est huit équipes qui se valent à peu près. Strasbourg a connu une période difficile, mais je pense qu’ils veulent repartir du bon pied ici. Ils n’auront pas la pression qu’ils peuvent avoir en championnat. C’est une équipe compliquée à jouer, mais peut-être pas plus qu’une autre. C’est ouvert mais il y a quand même l’Asvel, Pau qui sont très bons. On a peut être plus de choses que les années d’avant, mais ça reste compliqué de pouvoir gagner. Il faut réussir à être bon sur les trois matches. Le fait d’avoir eu la Coupe d’Europe cette année peut nous aider pour être direct le lendemain prêt à passer à autre chose. Maintenant, on a peut être encore des séquelles de la BCL niveau énergie. Mais pour l’enchaînement des matches ça peut être positif. Notre point fort ça va être la défense. Il y a trois semaines on avait été bon défensivement contre eux (80-55), à nous de répéter cette prestation là, remettre les mêmes ingrédients, et ça passera normalement ».

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.