ALL STAR GAME

Aymeric Jeanneau : « On ne refuse pas le défi »

Aymeric Jeanneau n’est concentré que sur une seule chose : le titre de Champion de France.

jeanneauLe match 4 de Strasbourg face à Nanterre peut-être potentiellement le dernier de la carrière d’Aymeric Jeanneau. Mais le meneur, et capitaine de la SIG, n’est concentré que sur la perspective d’aller chercher le titre de Champion de France.

Comment s’est passé votre retour à Strasbourg après le match de mardi ?

Le retour a forcément été très difficile, ça c’est sûr, parce que l’on a pris un coup sur le match 3. Cette journée de mercredi était nécessaire, elle nous a permis de revenir tranquillement sur le match. On avait envie tous ensemble de se retrouver pour travailler, reprendre la bonne direction et penser au match 4.

Etre retourné à Strasbourg est un avantage ?

Peut-être, on vous le dira demain soir (sourires). En tout cas ça a permis d’évacuer peut-être un peu plus rapidement. On avait à coeur de vite reprendre le terrain pour retrouver notre jeu.

Que devez-vous changer pour ce match 4 ?

Changer c’est gagner. Pour gagner il va falloir avoir l’état d’esprit qu’il faut, ça nous a un peu fuit dans le match 3. Il n’y a peut-être pas beaucoup de choses à changer. Il faudra que nous on rentre dans ce match avec un seul but : celui de gagner, en jouant notre jeu, celui que l’on a produit toute l’année. Les ajustements il n’y en a pas tant que ça a faire. C’est plus à nous de reprendre la main sur ce match.

Est-ce-que cela serait un exploit, comme a pu le dire votre entraineur, de venir gagner ici ?

Maintenant ça devient quelque chose de très compliqué à faire. Par contre on sait que c’est possible d’aller gagner à Coubertin. Mais ils ont leur euphorie, ils ont leur salle, ils ont leur détermination. Pour eux c’est le match qui peut leur donner le titre de Champion donc ça sera très compliqué on le sait. Maintenant on ne refuse pas le défi. En partant de Strasbourg après le match 2 il fallait que l’on vienne ici en prendre au moins un sur deux. Celui-ci il est forcément encore plus capital que le dernier.

C’est potentiellement le dernier match; c’est quelque chose à quoi vous pensez ?

Je ne le vois pas. En playoffs il n’y a qu’un match où je sais que ça va s’arrêter c’est le match 5. Les autres non et aujourd’hui je ne suis pas du tout à penser à ma fin de carrière, je suis plutôt à penser à gagner le titre.

 

 

 

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.