Baisse de régime pour Abdou M’Baye

L’arrière français est loin de ce que Collet attend de lui et les résultats de l’équipe s’en font ressentir.

La défaite de samedi n’a pas seulement privé Strasbourg de son ticket pour les As. Elle a également fait ressortir les maux de l’effectif strasbourgeois.
Dans les DNA, Vincent Collet a dressé un bilan de la phase aller de son groupe. Et ce dernier s’est montré particulièrement déçu :

« On est un peu en retrait par rapport à ce que je souhaitais. Il nous manque au moins un match, voire deux. »

Quelques fausses notes que Collet attribue à la fin du lockout et donc au départ de Lavoy Allen et Justin Harper :

« La fin du lock-out nous a ensuite pénalisés, plus que ce que l’on pensait puisque je n’imaginais pas que les deux joueurs repartiraient. »

Mais le sélectionneur des Bleus peut toujours compter sur ses cadres français à l’image de Max Zianveni :

« C’est un farouche guerrier et on en avait besoin. »

Le seul bémol de cet effectif renforcé dans la raquette avec l’arrivée d’Alexis Ajinça : un poste 2 fragilisé par la baisse de régime d’Abdou M’Baye, analyse Collet :

« C’est un spot où normalement tu amènes du danger, mais nous, on est inoffensif. C’est une carence qui nous pénalise »

Si la SIG pointe à la onzième place du classement, elle n’est pas tout à fait à l’abri d’une descente. Vincent Collet et ses joueurs ont encore quelques points d’avance mais ces poursuivants pourraient très bien se réveiller lors de la phase retour, à l’image de Nanterre ou Poitiers.

« Il va falloir se battre sur tous les matches car on voit bien qu’on n’a aucune marge. »

Tags :
Comments

Commentaires (11)

  1. GW

    Le problème vient aussi des meneurs.

    Son inefficacité est aussi dû à l'incapacité de Jeanneau à scorer et donc à attirer la défense sur lui.

    MBaye est beaucoup plus ciblé.

    Quant à Anderson il est limite meilleur quand il joue à la place de Mbaye que quand il joue avec lui. C'est un très bon combo guard mais à la mène…

  2. John White

    GW je ne serais pas aussi indulgent que toi au sujet de Mbaye, il n'est pas aussi ciblé que cela d'ailleurs la saison dernière il l'était vraiment plus vu notre paire de meneur (Essart – Jeanneau).

    Il ne fait pas l'effort en défense, ne sait pas lire le jeu (offensivement et défensivement), ne bloque pas aux rebonds, ne créé pas de jeu, fait les mauvais choix.

    Les shoots qu'il prend son souvent dans de bonnes positions qu'il n'ait pas de réussite ok ça peux arriver, mais alors il devrait au moins apporter dans les autres secteurs cités ci-dessus.

    La saison dernière en tant que 6ème homme de luxe ont ce demandaient tous pourquoi il ne jouait pas plus vu ces performances, il avait même demandé à partir pour cette raison.

    Cette saison il a enfin un rôle de titulaire avec des responsabilités, sous les ordres d'un coach (Collet) connu comme un excellent formateur et il n'apporte même pas au moins autant que la saison dernière.

    Si tu regarde ses stats depuis ses débuts pro tu constateras qu'il n'y a aucune progression.

  3. John White

    Comme tu le dis Collet espérait qu'il allait franchir un palier vu son jeune âge (23 ans) et ce qu'il avait montré lors de ses débuts en Pro A (meilleur marqueur français, titré en équipe de France de jeunes).

    Pour cela il lui donna ce qu'il voulait, un poste de titulaire avec du temps de jeu et des responsabilités.

    Pour sa palette offensive je suis d'accord, sauf que ce n'est pas un gros shooteur vu qu'il ne sait pas ce créer son shoot mais est très efficace sur catch and shoot.

    Je trouve aussi qu'Axel Toupane (fort potentiel peu médiatisé) mériterait vu ce qu'il a montré depuis le début de la saison d'avoir sa chance dans le 5 à la place de Mbaye qui dans ces conditions peux-être ce remettrait enfin en question.

  4. bucky

    Mais non, tu sais bien que c'est Orléans qui a fait ces joueurs et qui les a livré prêts à l'emploi pour exploser au plus haut niveau. On avait fait pareil avec M'Baye puisqu'il a grandit à côté d'Orléans… si si si :)

  5. toto

    Pourtant, tu sais bien que c'est plus facile de jouer avec de forts joueurs à ses côtés, à l'image de Moerman bien plus à l'aise avec Batum qui polarisait l'attention des défenses.