Les fans de Galatasaray gâchent la fête, Barcelone au forceps, l’Efes se reprend

Les « fans » de Galatasaray se sont affichés à Berlin tandis que l’Efes et le Maccabi ont repris des couleurs.

marcelinho huertasCinq matchs pour en ouverture de la onzième journée du Top 16, et pas grand chose à se mettre sous la dent… à part un évènement que personne n’aurait voulu voir…

Dans une Kombank Arena toujours aussi brulante, le FC Barcelone est parvenu à se défaire non sans mal de l’Etoile Rouge de Belgrade (73-77). Dominatrice mais incapable de se faire la malle, du fait en grande partie d’une adresse extérieure catastrophique (6/29…), la formation catalane a dû s’employer jusque dans les dernières minutes pour aller chercher sa cinquième victoire européenne de rang.

Auteur d’une très grosse prestation avant d’être cerné par deux défenseur, Boban Marjanovic a longtemps nourri les espoirs des siens et compilé un nouveau double-double (23 pts, 11 rbds, 5 pds). Bien qu’agressive en défense et efficace en contre-attaque, l’Etoile Rouge a néanmoins fait les frais de la force de frappe du Barça, avec Ante Tomic (8 pts, 4 rbds) et le virevoltant Tomas Satoransky (11 pts, 10 rbds), dans le money time.

L’Efes solide, Tel Aviv back in the business, le CSKA assure

Premier de cordée aujourd’hui, l’Anadolu Efes a profité de l’excellente entrée en matière de l’ex-tandem de Vitoria, Thomas Heurtel (8 pts, 7 rbds, 9 pds) – Milko Bjelica (15 pts), pour acquérir un écart déterminant (79-75). Privé de Trey Thompkins, Nijni Novgorod n’a rien lâché en restant à bonne portée pendant de très longue minutes, mais n’est pour autant pas parvenu à réaliser le gros hold-up, malgré Taylor Rochestie (18 pts) et Artisom Parakhouski (22 pts, 7 rbds). Voilà donc une victoire qui fait du bien pour la bande à Duda Ivkovic, après 4 défaites de rang…

Autre « gros » mal en point, le Maccabi Tel Aviv a bénéficié de la réception de Zalgiris Kaunas et de l’énorme partition de Jeremy Pargo (26 pts) pour se donner un bol d’air frais (79-72). Pas en reste, Devin Smith (19 pts, 5 rbds) et Brian Randle (8 pts, 8 rbds) retrouvent eux aussi des couleurs. Largement suffisant pour calmer Lekavicius (13 pts, 6 pds) et Milaknis (19 pts)… Et gâcher le retour de Sarunas Jasikevicius sur le parquet de ses plus beaux exploits.

Dans l’affiche déjà trop vue cette saison, le CSKA Moscou a dominé Unicaja Malaga (77-95). Excellents, Milos Teodosic (25 pts, 8 pds) et Nando De Colo (19 pts, 6 pds) ont fait danser la défense andalouse, permettant ainsi à la Red Army de conforter sa place au sommet des charts du Groupe F… et la dernière de Malaga.

Les « fans » de Galatasaray s’affichent… 

On le sait, que ce soit pour Fenerbahçe ou Galatasaray, les deux géants turcs ont des fans partout en Europe. Et encore plus en Allemagne. Alors pour le déplacement de Gala dans l’O2 World de Berlin, nombreux étaient ceux venus supporter les leurs.

Sauf que tout a dégénéré en tribunes quand certains hurluberlus ont décidé d’aller en découdre avec les supporters de l’ALBA…

 

…Des évènements déplorables qui ont obligé les forces de l’ordre à intervenir, et Ergin Ataman à prendre le micro pour faire retomber la pression.

Débuté avec une heure de retard sur l’horaire initialement prévu, le match a viré en la faveur de l’ALBA Berlin en dépit d’un gros finish d’un Galatasaray encore et toujours très amoindri (75-68).

Tags : , , , , , , , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.