ALL STAR GAME

Barcelone et le Panathinaikos assurent

Petit récap des rencontres d’Euroleague de la soirée.

Fenerbahce-Panathinaikos : 56-77

Dans un match assez défensif (seulement 22-36 à la mi-temps), le Pana a fait la différence en partie grâce à une vista offensive plus importante organisée autour du duo Mike Batiste(15 points)/Kostas Kaimakoglou (19 points). Romain Sato s’est lui aussi distingué en signant un double-double (12 points et 10 rebonds). En faillite à 3 points (6/28), les Turcs n’ont jamais semblé en mesure de l’emporter. Et signe supplémentaire de leur manque de percussion : ils n’auront obtenu que sept lancers-francs sur l’ensemble du match.

 

Unicaja Malaga-Montepashi Sienne : 68-91

Une grosse claque.. C’est un peu (beaucoup) ce qu’ont infligés les Italiens à des Andalous biens maladroits au tir primé (22% de réussite). Malgré un Joel Freeland complet (14 points et 9 rebonds), Malaga a subi les foudres de David Moss (20 points et 7 rebonds). Bo McCalebb aura lui aussi été productif puisqu’il aura scoré 13 points en 24 minutes. Cette victoire permet en tout cas à Sienne de préserver son invincibilité sur la phase du Top 16 tandis que les Andalous, eux, sont toujours fanny.

 

Bennet Cantu-Maccabi Tel Aviv : 82-74

S’ils ont remporté les quatre quart-temps, les Italiens de Cantu n’ont jamais véritablement réussi à creuser un large écart. Mais trop dépendants de Richard Hendrix (15 points) et Keith Langford (16 points), le Maccabi n’a pas su trouver suffisamment de solutions en attaque pour apporter le danger. Plus réalistes au niveau de la réussite (45 à 35% au tir primé), Cantu a en outre pu s’appuyer sur un collectif plus solide avec une marque mieux répartie (quatre joueurs à plus de 10 points).

 

Regal Barcelone-Zalgiris Kaunas : 94-80

Sans une deuxième partie de match canon (51-37), les Barcelonais auraient bien pu se faire surprendre à domicile. Mais les leaders de l’équipe, Erazem Lorbek en tête (19 points, 5 rebonds, 6 fautes provoquées), ont su prendre le match à leur compte au bon moment. Pour rester coller au score, il aurait fallu un brin de réussite supplémentaire au tir (52% à 2 points) mais surtout faire preuve d’agressivité en attaque (17 fautes provoquées seulement). Résultat : le Zalgiris conserve sa place de lanterne rouge quand le Regal continue sa course en tête au sein du groupe H.

Tags : , ,
Comments

Commentaires (10)

  1. Shaleb

    Ca serait bien de nous refaire le Barca en Play-off comme l'année dernière ;-) C'était des matchs ENORMES

  2. Qiou

    On se dirige de plus en plus vers un Final Four CSKA, Barça, Sienne et Real. C'est vraiment les 4 équipes qui sortent du lot je trouve, avec dans le rôle du trouble-fête Unics Kazan.

  3. AND11

    Haha cantu, soit disant "l'adversaire le plus facile du SLUC dans son groupe". J'me marre…

  4. Shaleb

    @Qiou : le Pana n'est pas dans tes favoris?????
    Pour les quarts c est panaunics-barcamaccabi(ou cantu) et cskaolympiakos-siennereal selon les placements

  5. f04

    Final four sera barça cska sienne et pour la 4 place real/pana a voir selon le tirage des quart !!