Barcelone marche sur un Galatasaray vite privé d’Arroyo

Le FC Barcelone a largement disposé d’une équipe turque pourtant bien rentrée dans son match mais trop rapidement privée de Carlos Arroyo.

Jacob PullenLe Barça parade mais ne la ramène pas (88-61). Malmené en début de match par une équipe de Galatasaray bien décidée à ne pas se laisser marcher dessus, l’équipe catalane a profité de la sortie sur blessure de Carlos Arroyo, incandescent jusqu’ici (14 pts en 16 min), pour enfin poser son imposante main sur la rencontre.

Le Portoricain resté au vestiaire pour soigner une cheville endolorie après une reprise d’appuis effectuée sur le pied de Joey Dorsey, les Stambouliotes n’ont pas pesé lourd en seconde période, laissant ainsi aux Barcelonais le soin de prendre peu à peu le large.

Mené 0 – 9 en tout début de partie car incapable de contrôler l’axe Arroyo – Aldemir, le Barça n’a réellement lancé son match suite à l’entrée de Joey Dorsey sur le parquet (8 pts, 11 rbds). Malgré les coups d’éclats d’Arroyo, l’imposant pivot américain est venu combler les brèches à l’intérieur en empêchant toute pénétration et en provoquant les fautes de Furkan Aldemir (9 pts, 7 rbds, 4 fts en 22 min).

Finalement en place des deux côtés du parquet, les systèmes offensifs étant enfin conclus par les tirs extérieurs de Jacob Pullen (11 pts), venu au soutien d’un Juanca Navarro esseulé (12 pts), la formation coachée par Xavi Pascual n’a pas eu à forcer son talent pour prendre le large en seconde période.

A sa guise, empilant les points à longue distance par Brad Oleson (11 pts) ou Boki Nachbar (19 pts), le FC Barcelone s’adjuge donc une victoire quelque peu trompeuse tant Galatasaray semblait en mesure de chatouiller les locaux en première période.

Avec Pops Mensah-Bonsu encore en phase de reprise, les Turcs vont néanmoins trembler quelques heures, le temps d’en savoir plus sur la teneur de la blessure de Carlos Arroyo, avant de remettre le couvert jeudi. Comme d’habitude à l’aise sur l’axe 1-5, l’équipe d’Engin Ataman a considérablement gêné une défense catalane pourtant prévenue et laissé entrevoir des signes prometteurs mais aura besoin de toutes ses forces du fait de son flagrant manque de qualité en sortie de banc.

FC BARCELONA
# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls PIR
O D T Fv Ag Cm Rv
00 PULLEN, JACOB 13:40 11 1/2 3/3 1 1 1 1 1 2 8
6 DORSEY, JOEY 20:27 8 4/7 0/3 5 6 11 1 1 1 2 1 3 18
8 SADA, VICTOR 20:38 2 1/1 2 4 6 5 1 2 2 1 11
9 HUERTAS, MARCELINHO 5:42 0/2 0/1 2 1 -2
10 ABRINES, ALEJANDRO 15:28 5 1/2 1/3 1 1
11 NAVARRO, JUAN CARLOS 25:01 12 1/5 2/5 4/4 1 1 2 2 3 9
16 PAPANIKOLAOU, KOSTAS 24:19 4 1/3 2/2 1 4 5 4 3 3 11
24 OLESON, BRAD 16:52 11 1/3 3/3 2 1 1 11
25 LORBEK, ERAZEM 24:04 6 3/6 0/2 2 3 5 1 1 1 1 1 7
30 LAMPE, MACIEJ DNP
34 NACHBAR, BOSTJAN 14:16 19 2/4 3/4 6/6 1 1 3 5 19
44 TOMIC, ANTE 19:33 10 5/7 0/1 4 4 6 1 1 2 17
Team 1 1 1
TOTALS 200:00 88 20/42 12/21 12/16 10 25 35 24 2 8 3 2 16 19 110
47.6% 57.1% 75%
GALATASARAY LIV HOSPITAL ISTANBUL
# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls PIR
O D T Fv Ag Cm Rv
4 ERCEG, ZORAN 23:56 4 2/5 0/2 1 5 6 1 4
8 HAIRSTON, MALIK 23:25 6 3/7 1 2 3 1 1 2 1 3 1 2
9 MARKOISHVILI, MANUCHAR 26:14 3 0/1 1/3 1 1 2 1 2 3 2
17 AKYOL, CENK 11:50 1 0/1 0/4 1/2 1 1 -5
19 ALDEMIR, FURKAN 22:37 9 4/5 1/3 4 3 7 1 1 3 1 4 2 11
21 MENSAH-BONSU, POPS 7:23 5 2/3 1/1 1 1 1 1 1 4
25 MACVAN, MILAN 10:00 4 0/1 0/1 4/4 1 2 2 1
30 ARROYO, CARLOS 16:30 14 3/6 2/3 2/2 3 3 2 1 2 16
32 GULER, SINAN 16:46 0/2 4 4 2 1 1 1 3
33 ARSLAN, ENDER 15:39 9 1/3 2/5 1/2 1 1 2 1 1 2 2 3
35 DUDLEY, ERWIN 14:24 6 3/5 2 2 1 1 2 1 5
44 DOMERCANT, HENRY 11:16 0/1 1 1 1 1 2
Team 1 1 1 1 -1
TOTALS 200:00 61 18/40 5/18 10/14 9 23 32 7 3 11 2 3 21 16 47
45% 27.8% 71.4%
Tags : ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.