Basket Actu : Antoine Eito a failli tout arrêter en janvier, Retour vidéo sur Pau vs Strasbourg

Retrouvez toute l’actualité du basket français et européen dans la revue de presse.

Antoine Eito a failli tout arrêter en janvier
Les deux saisons d’Antoine Eito à Orléans n’auront pas été un long fleuve tranquille. Le meneur, qui soignait à ce moment là une blessure à la cheville, a d’ailleurs failli tout envoyer valser. « J’étais prêt à arrêter à cause de l’atmosphère au club et parce que Pierre Vincent n’était plus là. En plus, j’étais éloigné de ma famille […] On m’a demandé de faire des efforts, j’ai fait des efforts. Et après, on m’a reproché de me mettre en arrêt après le match à Reims […] De toute façon, on m’a craché dessus pendant deux ansæ Si j’ai joué peu à Reims, c’est que le coach a choisi de faire autrement dans les rotations lors d’un match très important pour le maintien. Il a fait pareil pour le match de Dijon. Donc voilà. Ce n’est pas une critique que je fais, c’est un constat. La vérité, elle est là ».

La République du Centre

Retour vidéo sur Pau vs Strasbourg

L’ASVEL « garde espoir »
A l’Astroballe les Villeurbannais ont raté une belle occasion de conclure leur quart de finale en deux manches. Mais le coach JD Jackson reste très optimiste avant la belle. « Dans le troisième quart-temps, on était vraiment dominants. Mais Monaco a montré beaucoup de caractère notamment Shuler, qui a rentré des tirs très compliqués. S’il ne les met pas, il n’est pas sûr qu’ils reviennent. Monaco est une formidable équipe qui mérite sa victoire. Mais toutes ces victoires à l’extérieur nous laissent de l’espoir ».

L’Equipe

Pau donnera tout lors de la belle
Si Pau a montré quelques signes de fatigue lors du match retour des quarts de finale de playoffs face à Strasbourg, le coach Eric Bartecheky assure que ses troupes donneront tout lors de la belle. « Nous perdons le match lors de la première mi-temps selon moi. L’équipe a fait des efforts pour revenir en seconde période mais sans jamais passer sous la barre des dix… Nous allons là-bas en donnant le maximum mais ça va être compliqué. C’était aujourd’hui qu’on avait la chance de conclure. Il faudra être beaucoup plus rigoureux, plus juste dans les choix, respecter plus les timing… ce qu’on n’a pas fait ce soir. Mais nous allons tout donner « .

Site SIG

Malaga vise Léo Westermann
Arrivé à l’été 2016 au Zalgiris Kaunas, Léo Westermann (25 ans, 1m97) a réalisé une saison remarquable sous les ordres du légendaire Sarunas Jasikevicius. S’il est toujours sous contrat pour le prochain exercice, le meneur attire les convoitises dont celles de Malaga vainqueur il y’a quelques semaines de l’Eurocup. Le club espagnol en a fait sa priorité sur le poste 1 et a pour lui de disputer l’Euroleague. Affaire à suivre donc…

La Opinion de Malaga

Le Paris Levallois va changer de nom
Exit le Paris Levallois ! En effet le club des Hauts-de-Seine va changer de nom pour revenir à Levallois Sporting Club Basket. Cela ne fait que confirmer le désengagement du club de la ville de Paris. Concernant les moyens de la future équipe le président Jean-Pierre Aubry a expliqué que le club allait « repartir sur les mêmes bases, avec un budget à quatre millions d’euros ».

L’Equipe

Sergio Llull mvp de la saison en Liga Endesa

Jean-Denys Choulet pas fan des quarts de finale en deux matchs gagnants
Après la victoire de Chalon face au Portel lors de la manche aller des playoffs, le coach Jean-Denys Choulet est revenu sur la formule des quarts de finale. « Cette formule, de match en 3 avec le premier match à domicile pour le mieux classée, met une grosse pression à l’équipe qui reçoit. On a été un peu fébrile dans les premières minutes. C’est une formule à revoir parce que honnêtement l’avantage n’y est pas vraiment. Il faudrait trouver une formule qui donne vraiment l’avantage, peut-être en 5 matchs. Si on commence avec 2 matchs à domicile puis 2 à l’extérieur puis la belle à la maison, là oui il y’a un avantage ».

SFR Sport (relayé par Bebasket)

Crédit photo : LNB/Bellenger

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.