Basket Actu : Céline Forte parle de ses craintes au sujet du CSP, La JL Bourg « n’a pas une équipe idéale »

Retrouvez toute l’actualité du basket français et européen dans la revue de presse.

La JL Bourg « n’a pas une équipe idéale »
Si la JL Bourg s’est imposée face à Cholet, le coach Savo Vucevic n’a fait que très peu de rotations. Il s’en est expliqué après la rencontre. « J’ai dix joueurs dans mon équipe et tout le monde a le temps de jeu qu’il mérite. Vous auriez peut-être voulu que j’utilise les rotations et qu’on perde le match ? S’il faut changer quelque chose ? On travaille tous les jours entre nous, on regarde. Nous savons bien sûr que nous n’avons pas une équipe idéale […] e n’aime pas utiliser des joueurs comme Peacock ou Ndoye pendant 35 minutes mais mon seul intérêt est de gagner le match. Avec le plus de rotations possibles s’il y en a. Mais s’il n’y en a pas, il n’y en a pas ».

Bebasket

Monaco officialise l’arrivée d’Eric Buckner
Dans le dur en championnat (cinq victoires, sept défaites), la Roca Team se renforce avec l’arrivée d’Eric Buckner (28 ans, 2m08). L’intérieur américain (au passeport du Libéria) sort d’une pige très convaincante avec l’Asvel, durant laquelle il a tourné à 8,8 points et 4,4 rebonds. Sa complémentarité avec Elmedin Kikanovic semble, en tout cas, prometteuse.

Céline Forte parle de ses craintes au sujet du CSP
Alors qu’elle souhaite reprendre en mains le Limoges CSP, Céline Forte, la veuve de Frédéric Forte, a donné plus de détails sur ses motivations. « Je n’ai jamais arrêté de suivre le club. Depuis que nous avons repris le Limoges CSP en 2004, séparé ou pas, on travaillait ensemble et dans la même optique avec Fred. J’estime être légitime pour faire des choses pour le Limoges CSP […] Le club est géré de manière despotique. Aujourd’hui, il existe une fracture entre le club et son public alors qu’il ne faut pas oublier que le CSP est une institution qui appartient à tout le monde ».

Le Populaire

Laurent Legname heureux après un scénario yoyo
Contre Levallois, Dijon a longtemps joué au chassé-croisé, ce qui rend la victoire encore plus savoureuse pour le coach Laurent Legname. « Cette victoire a été très dure à aller chercher. On a vraiment joué de manière irrégulière, on a fait le yo-yo, cela résume le fil du match et je suis d’autant plus content de repartir avec la victoire ».

Le Bien public

Vincent Collet et le « très grand Piétrus »
Le grand artisan du succès strasbourgeois au Palio de Boulazac ? Florent Piétrus. L’intérieur a d’ailleurs reçu les louanges de son coach après match Vincent Collet. « On a eu la chance de bénéficier d’un très grand Pietrus. Il a été exceptionnel dans l’intensité et dans l’engagement tout au long du match. Il a dominé par son abattage aux rebonds. C’est lui qui a vraiment empêché Boulazac de bénéficier de plus de munitions ».

Site SIG

Crédit photo : David Haynau

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.