ALL STAR GAME

Basket Actu : La passe laser de Thomas Heurtel, Retour vidéo sur MSB vs HTV

Retrouvez toute l’actualité du basket français et européen dans la revue de presse.

Laurent Foirest attend de la discipline chez ses joueurs
Après une défaite très frustrante face à Denain, le coach ujapiste Laurent Foirest espère que ses joueurs auront retenu la leçon. « Il faut vraiment qu’on soit focus J’attends que les joueurs jouent dur, qu’ils ne regardent pas l’équipe adverse. Il y en a qui peuvent faire plus, surtout dans la concentration et l’application des consignes ».

Ouest France

Retour vidéo sur MSB vs HTV

Nanterre en mode « chasseur » à Strasbourg ?
Ce dimanche a lieu l’un des chocs de la 23e journée entre Strasbourg et Nanterre92. Vincent Collet se méfie de leur réaction après l’élimination en BCL. « Nanterre est le vrai chasseur du trio de tête. Si on s’imposait de trois points, on aurait quatre matches d’avance, autant dire que ça sentirait bon le top 3. De surcroît, ce n’est pas un lendemain de Coupe d’Europe comme les autres. Nous, on est content, on a accompli quelque chose de bien, eux sont frustrés et peuvent réagir ».

Site SIG

Dijon veut laisser l’ASVEL « dans sa mauvaise période »
Alors que l’ASVEL reste dans une dynamique délicate avec un échec sur le fil à Nanterre la semaine dernière, le meneur dijonnais Axel Julien espère éviter leur réveil. « Ils ont le même bilan que nous ( 11 victoires, 11 défaites ), ce n’était pas attendu : il faut faire attention. Ils sont dans une mauvaise période et on va essayer de faire en sorte qu’ils y restent, et passer devant eux ».

Le Bien Public

La passe laser de Thomas Heurtel

Hervé Coudray « en veut plus »
Si Caen s’est incliné face à Orléans, le discours du coach Hervé Coudray n’était pas totalement négatif. « L’équipe n’a rien lâché malgré un contexte particulier. On a réussi à tenir tête à Orléans durant trois quart-temps, c’est très bien mais on doit en vouloir plus. Moi, j’en veux plus. On savait que pour battre Orléans, il allait falloir que la défense soit à la hauteur de l’événement. L’objectif, c’était de les limiter à 70 points. On était sur ces bases-là à la fin du premier quart-temps, mais on n’a pas su tenir le rythme. Il y a de la frustration de se dire qu’on a la meilleure infirmerie de Pro B et la fierté de voir que cette équipe ne lâche rien contre un adversaire de très bon niveau ».

Ouest France

La « victoire collective » de Strasbourg

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.