Basket Actu : Nobel Boungou Colo élu MVP du mois de janvier, Martin en pige à Pau

Retrouvez toute l’actualité du basket français et européen dans la revue de presse.

Nobel Boungou Colo élu MVP du mois de janvier
boungou coloC’est avec un score de sénateur (51,3% des votes) que Nobel Boungou Colo a été élu MVP du mois de janvier devançant le nancéien Paul Harris (35,6% des suffrages) et l’orléanais Kyle McAlarney (13,1% des votes). L’ailier enchaîne avec les titres de MVP puisqu’il l’avait également obtenu lors du All-Star Game 2013 fin décembre.

Crédit photo : Valentin Delrue

Torrell Martin en pige à Pau
A la recherche d’un pigiste médical pour pallier l’absence de David Denave, Pau Lacq Orthez est allé chercher le spécialiste de la pige en Pro A : l’arrière Torrell Martin (29 ans, 1m96). Ce dernier compte en effet des expériences cette saison avec Orléans, Antibes et Roanne. Avec la Chorale il a tourné à une moyenne de 6,4 points et 3 rebonds.

Le contre d’Adrian Uter (Cantu) sur Will Daniels (Nanterre) en Eurocup

Philippe Namyst débarqué
Après une excellente saison en N1, Orchies n’a pas réussi à élever son niveau pou s’acclimater à la Pro B et pointe actuellement au fin fond du classement. Résultat : l’entraîneur Philippe Namyst a été débarqué. « Suite aux difficultés sportives rencontrées par l’équipe, le Basket Club d’Orchies connaît une série de mauvais résultats qui met aujourd’hui le maintien du club en Pro B en péril. Une situation qui nous conduit, consultation faite des principaux dirigeants, à nous séparer de l’entraîneur de l’équipe première Philippe Namyst. C’était une décision difficile à prendre comme seul le monde professionnel du basket nous en impose. Nous souhaitionsconstruire dans la durée mais malheureusement le poids des résultats sportifs a une incidence sur toute bonne volonté. Le club n’a remporté que huit matchs sur 29 et est, aujourd’hui, relégable. Naturellement l’entière responsabilité de cette saison difficile ne repose pas sur les seules épaules de Philippe Namyst mais il n’y pas d’autres options possibles à 15 journées de la fin, après avoir recruté de nouveaux joueurs. Nous saluons le travail accompli par Philippe Namyst même s’il n’a pas porté ses fruits à la hauteur de nos espérances communes.Nous communiquerons très prochainement sur la nomination d’un nouvel entraîneur » a déclaré le club dans un communiqué.

David Andersen « ne s’oublie pas » dixit Austin Nichols
David-Andersen-large-Euroleague-130611Adversaire de Strasbourg en quarts de finale de la Leaders Cup, Nancy se méfie particulièrement du pivot australien David Andersen à commencer par Austin Nichols qui l’a croisé l’an dernier en Turquie. « Un joueur comme David Andersen, ça ne s’oublie pas ! C’est un très gros shooteur, mais il est également capable de défendre dur… Nous en avons un peu parlé avec Flo (Pietrus) qui l’a déjà croisé aussi. Il shoote comme un arrière, mais si tu es plus petit que lui, il vient te défier dans la raquette« .

Est Républicain

La « grosse victoire » de Strasbourg face à l’Alba Berlin
Pour la SIG, le défi allemand face à l’Alba Berlin s’annonçait compliqué car ces derniers étaient invaincus depuis le mois de décembre. Mais les Alsaciens ne sont pas désunis et ont décroché un beau succès pour le plus grand plaisir de leur entraîneur Vincent Collet. « C’est une grosse victoire. On est allé la chercher ! J’ai été surpris qu’on ait pris un tel départ et je ne suis pas sûr que cela nous ait servi […] On s’est très bien passé la balle et les gros shoots de Bootsy et Diot ont fini par les faire craquer. On n’a fait que la moitié mais on est encore en vie ! On a beaucoup donné pour pouvoir y croire mais déjà un autre combat nous attend, contre Nancy, dans moins de 72 heures ».

Site SIG

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.