Basket Actu : Orléans « galère », Le gros dunk de Sonny Weems

Retrouvez toute l’actualité du basket français et européen dans la revue de presse.

Orléans « galère »
Prendre 42 points n’est jamais agréable, c’est le moins que l’on puisse dire. Aussi après la lourde défaite subie à Gravelines, l’entraîneur orléanais Pierre Vincent ne pouvait que reconnaître que son équipe était dans le dur. « On a des tirs ouverts qu’on ne met pas. La faiblesse de cette équipe c’est que dès qu’on a un peu de mal après ça ne va plus. On leur donne des points en ne respectant pas ce que l’on doit faire. Quand on fait ce que l’on demande en défense, ça va mieux. C’est un mauvais moment à passer, on galère« .

Site BCM

Le gros dunk de Sonny Weems

Darnell Harris prend la direction de Denain
Ancienne gâchette d’Orléans Loiret Basket, le combo-guard américain Darnell Harris (30 ans, 1m81) prend la direction de Denain (Pro B). Il s’est engagé jusque la fin de la saison mais il ne sera pas en tenue pour la rencontre de ce vendredi face à Saint-Chamond.

Pour Vincent Collet Zagreb mérite sa victoire
Contre Zagreb cela n’est pas passé loin pour la SIG. Mais Vincent Collet l’assure : les Croates n’ont pas volé leur succès. « Ils avaient besoin de cette victoire en raison de leur position au classement. Nous sommes revenus à la fin. Nous avons même eu le tir de la victoire à la dernière seconde mais Zagreb mérite cette victoire. Ils ont fait ce qu’il fallait pour gagner, c’est donc normal qu’ils aient gagné après prolongation. Je suis fier de mes joueurs car ils n’ont jamais abandonné ».

Site SIG

La SIG devient plus intelligente
Après le succès face à Limoges, Vincent Collet a apprécié les progrès de son équipe en attaque. « Au-delà de la victoire, on commence à être un peu plus intelligent en attaque. On avait gagné à Cholet avec 15 sur 22 à trois points mais on ne peut pas le faire souvent. On a très peu tiré à trois points, peut-être pas assez, mais on a su se procurer beaucoup de paniers intérieurs et on a mieux lu leur défense pick’n’roll que lors des matches précédents ».

Site SIG

Zvezdan Mitrovic aurait besoin de quinze joueurs
Face au calendrier démentiel qui attend son équipe et pour contrebalancer les blessures, Zvezdan Mitrovic a été franc : il aurait bien besoin d’un roster de quinze joueurs. « Avec la blessure de Brandon (Davies) et celle surprise de Jamal (Shuler), on a été confrontés à un problème. On a commencé avec Bost en 2 et Jordan (Aboudou) a tourné aux postes 3, 4 et 5. Face à cette équipe de Cholet, 3e meilleure attaque de ProA, on était concentrés avant tout sur la défense. On a coupé les lignes et les relations dans la peinture. On a eu la bonne énergie, on a mis la bonne intensité et cela nous a facilité le travail. On va maintenant disputer 4 matches en 8 jours. Il nous faudrait un roster de 15 joueurs ».

Site Monaco

Jamal Shuler forfait contre Cholet
Déjà privé de Brandon Davies, Monaco va aussi devoir faire sans Jamal Shuler pour la réception ce lundi de Cholet Basket. L’arrière s’est blessé au mollet gauche à l’occasion d’un entraînement. Pour la Roca Team c’est un atout offensif de moins puisque Shuler tourne à 14,8 points de moyenne par match (meilleur total de l’équipe).

Site Monaco

Vincent Collet reste dans l’attente
Si la SIG semble avoir retrouvé une nouvelle dynamique, l’entraîneur Vincent Collet reste prudent car le calendrier à venir sera du genre corsé. « Il y a un potentiel pour être mieux placé qu’actuellement, j’attends de voir les gros bras que je n’ai pas vus encore. En décembre, on va être servi à Monaco, Nanterre et Chalon. Mais pour l’instant, on n’a pas le niveau pour concurrencer Monaco ».

L’Equipe

L’effet Antywane Robinson pour Pau
Bien bousculé par les Sharks d’Antibes, Pau a du son salut à une action d’éclat d’Antywane Robinson comme l’a expliqué Jean-Michel Mipoka. « Ils étaient un peu plus frais que nous mais le coup d’éclat d’Antywane sur son dunk nous a un peu galvanisés en fin de match. Fort heureusement on a pu serrer les rangs pour faire un bon dernier quart-temps. On ne prépare pas les matches comme on aimerait le faire, mais avec un peu de temps on va s’ajuster et être meilleurs ».

Site Pau

Quand Dijon joue au père noël
Alors que le MSB s’est imposé face à Dijon, le coach Laurent Legname a regretté que ses joueurs aient donné trop facilement le match. « J’ai toujours la même impression avec un scénario qui se répète depuis le début de la saison. On est le Père Noël, on donne les matchs. On n’est pas assez dur, il y a des erreurs qu’on ne doit pas faire, c’est très frustrant. Quand l’équipe adverse se durcit, on manque de talents, les joueurs ne sont pas au niveau où on les attend, on manque de tueurs dans l’équipe ».

Site JDA

 

Crédit photo : F.Blaise

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.